Éros

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Eros, Erós, eros, erős, erós, éros

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du grec ancien Ἔρως, Érôs (« dieu de l'amour ») antonomase de ἔρως, érôs (« amour, désir »).

Nom propre[modifier]

Éros /e.ʁɔs/

Éros
  1. (Mythologie grecque) Dieu de l’Amour, dans la mythologie grecque. Le personnage d'Éros est souvent utilisé comme figure allégorique représentant le désir ou le plaisir sexuels, ou plus généralement la pulsion de vie, et souvent opposé à Thanatos, dieu de la mort.
    • Éros, le désir, est né de Poros, la richesse, et de Pénia, le dénuement, rappelle Irène Frain.
      (Le Devoir, 9 février 2007)
    • Saisir des femmes dans des poses lascives, se déshabillant, se caressant, semble bien avoir été, pour l'artiste vieillissant, une préoccupation de tous les instants. Comme si Eros cherchait à pactiser avec Thanatos.
      (L'Express, 15 décembre 2006)
    • Dracula n'est jamais loin, Thanatos sourit à Eros, les anges froissent leurs ailes dans la boue des dépravations, l'amour ressemble à la guerre, j'avance mon fou, je pousse ma reine, et les vieux dompteurs libidineux sur le pas de leurs tombes constatent que la vie n'est que répétition.
      (L'Express, 6 septembre 2001)
    • La série Skull (« Crâne ») [de Salvador Dali], exécutée en 1951 avec Halsman, est significative. Elle est née de leur souhait commun de réaliser un nu constitué d'une accumulation de corps. Ensuite a germé l'idée suivant laquelle cet enchevêtrement pourrait, à une certaine distance, représenter un crâne, mêlant ainsi Eros et Thanatos.
      (L'Express, 4 avril 2005)

Variantes orthographiques[modifier]

Note : Tous les guides typographiques canadiens et la plupart des guides typographiques français recommandent de mettre l'accent sur la majuscule.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]