ß

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : SS, ss, S’s, s’s, S.S., S. S., s.s., §§

Caractère[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
ß

ß

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Allemand[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Origines du ß.
Provient de la ligature de ſ (s long) et z court en Fraktur (« gothique ») et de celle de ſ et z en Antiqua.
Le ſz sert à noter le [t] du germanique commun qui s’affrique en [t͡s] et [s] lors de la seconde mutation consonantique (tandis que le [tː] > [t͡sː] est écrit tz). La ligature est utilisée depuis le Moyen Âge et permet de distinguer ce /s/ du ss prononcé /ɕ/.
Le ſs est une ligature courante en Antiqua au cours du Moyen Âge et de la Renaissance en anglais, italien, français, etc. Au départ, elle est utilisée en allemand pour noter les mots étrangers.
Le tracé le plus courant du ß provient de l’Antiqua et correspond à ſs, mais on peut rencontrer la ligature ſz (cf. ci-contre).

Lettre[modifier | modifier le wikitexte]

Minuscule Majuscule
ß
Différentes graphies du ß.

ß /ˈɛs.t͡sɛt/ neutre invariable

  1. (Sauf en Suisse et au Lichtenstein) Lettre de l’alphabet latin allemand appellée eszett. Elle sert à noter le son [s] après une voyelle longue ou une diphtongue ainsi que dans certains emprunts lexicaux et, en orthographe traditionnelle d’avant 1996, pour écrire tout ss avant une consonne, en finale ou en fin de mot entrant en composition.
    • die Straße
      la rue
    • Ich weiß nicht.
      Je ne sais pas.
    • Ich wusste. (orthographe en vigueur)/Ich wußte (orthographe traditionnelle)
      Je savais.
    • Dass (orthographe en vigueur)/daß (orthographe traditionnelle)
      que
    • Esssaal (orthographe en vigueur)/Eßsaal (orthographe traditionnelle)
      salle à manger
    • Kussecht (orthographe en vigueur)/kußecht (orthographe traditionnelle)
      qui ne déteint pas (d’un rouge à lèvres)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
La lettre ß n’est pas employée en Suisse germanophone et au Liechtenstein où elle est remplacée par ss. Elle peut également être remplacée par ss si le clavier ne comporte pas la touche ß ou si l’écran ne peut afficher ce caractère.
C’est la seule lettre de l’alphabet allemand qui ne soit pas bicamérale ; la majuscule correspondante est SS, anciennement SZ. Pour les noms propres, l’administration recommande l’usage de ß comme majuscule (cette règle n’est pas toujours observée, souvent pour des raisons techniques dans les traitements automatisés) ; toutefois une graphie capitale distincte de ce caractère est apparue en Allemagne et est encore utilisée pour maintenir la distinction dans certains textes ou dans les noms propres et titres de publications, ou encore dans les inscriptions monumentales (la capitale a été encodée récemment dans la norme Unicode, sans modifier les règles de capitalisation de l’orthographe usuelle).
On la confond parfois avec β (bêta de l’alphabet grec) et ɮ (fricative latérale alvéolaire voisée de l’alphabet phonétique international).

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • ß sur Wikipédia (en allemand) Article sur Wikipédia