à peine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’adverbe latin paene (« presque », « à peu près »).
Il diffère étymologiquement de « peine » qui dérive du latin poena (« peine » (légale), « châtiment »).

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
à peine
/a.pɛn/

à peine /a.pɛn/ invariable

  1. Par une faible marge ; de peu ; seulement ; rien que.
    • Le sucre était connu des anciens qui ne l'employaient qu'en très-petite quantité et comme médicament ; il y a 200 ans à peine, il se vendait seulement chez les pharmaciens, à un prix très-élevé. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.119)
  2. (Spécialement) À l’instant, avec peu de temps qui s’est écoulé, depuis que la chose dont on parle est arrivée.
    • Il fait doux, il fait clair. L’hiver commence à peine et je ne sais quoi de printanier flotte dans l’air subtil. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, page 205)
  3. (Spécialement) Tout juste.
    • Il s’habilla bien vite et se rendit chez M. Walter, quoiqu’il fût à peine huit heures du matin. (Guy de Maupassant, Bel Ami)
  4. (Spécialement) Difficilement, presque pas.
    • Les cheminées et les toits de chaume, à droite et à gauche de la route, dépassaient à peine les montagnes de neige, […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Sur le bord du fleuve, […], il rencontra un autre aéroplane qui lui parut à peine endommagé. […]. Il reposait là, abandonné, et l’eau clapotait sur l’extrémité de sa longue queue. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 332, Mercure de France, 1921)
    • Bien protégé derrière le pare-brise, le déplacement d'air provoqué par la rotation de l'hélice m'effleurait à peine les joues. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  5. (Par euphémisme) (Ironique) Dans une forte mesure, énormément ;
    • Il l’a à peine enflé en lui refourguant sa camelote ; je ne sais pas comment cet idiot s’y prend pour se faire avoir à chaque fois.
    • Avec 5 litres d’écart, ça a à peine débordé.
  6. (Ironique) De façon flagrante, visible, ouvertement.
    • — Pour réussir à te débarrasser de ton tacot t’as dû bien l’endormir le client, non ?
      — Non, à peine.
    • — Dis-moi, tu ne serais pas en train de te foutre de ma gueule, par hasard ?
      À peine.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]