écourter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Composé de é-, court et -er.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

écourter /e.kuʁ.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Couper trop court.
    • Écourter des cheveux. Écourter un manteau, une jupe.
  2. Abréger quelque chose.
    • […]; encore sa vie fut-elle accidentellement écourtée, puisqu'il périt « de langueur » un an après avoir été éborgné par un corbeau. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
  3. (Figuré) Retrancher les développements nécessaires d'un ouvrage de l’esprit.
    • Ce prologue le fatiguait, mais il ne pouvait l'écourter. L'éloquence fait partie de la fonction ; […]. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Il fallait abréger cette scène, mais vous l’avez écourtée. Ce cinquième acte est écourté. Il a par trop écourté son exposé, ses conclusions.
  4. (En parlant d'un animal) Lui couper la queue et les oreilles. Note : Se dit notamment en parlant d'un chien, d'un cheval.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]