Annexe:Mots français d’origine amérindienne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Il existe de nombreux mots français d’emprunt lexical d’origine amérindienne. Ils ont été intégrés au lexique des langues d’Europe ─ dont le français ─ à la suite de la découverte du Nouveau Monde à la fin du XVe, qui a fait découvrir en Occident de nouvelles plantes et de nouveaux animaux qu'il fallait désigner. L’espagnol ou le portugais sont les langues-vecteurs de tels termes, en vertu du traité de Tordesillas, qui a attribué au Portugal ou à l’Espagne le bénéfice des régions amérindiennes conquises. Parfois, avant de nous parvenir via le portugais ou l’espagnol, ils ont pu passer par d'autres langues, comme l’anglais. Finalement, certaines expressions sont passées directement par le français, via leurs colonies américaines.

On distinguera ces mots de ceux qui trouvent leur origine dans le monde indien.

Quelques exemples (entre parenthèses : date de la première attestation écrite dans un texte français. Le mot n'a généralement été admis au dictionnaire de l’Académie française que bien plus tard) :

Plantes[modifier | modifier le wikitexte]

Animaux[modifier | modifier le wikitexte]

Note : colibri semble avoir été apporté d'Europe en Amérique par les colons et non l'inverse.

Divers[modifier | modifier le wikitexte]

Noms de lieu[modifier | modifier le wikitexte]

L’Amérique du Nord était peuplée de tribus amérindiennes avant l'arrivée des colons européens. Une partie des lieux naturels (cours d'eau, montagnes, etc.) furent nommés officiellement à partir des noms que leur donnaient ces tribus. Les Algonquins furent parmi les premières tribus au contact des émigrants, c'est souvent le terme de cette langue qui passa alors dans la langue des colons.

Notes et références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. a et b Some Illinois Words:Places