Annexe:Mots français d’origine anglaise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Le lexique de la langue française contient un grand nombre de mots d'origine anglaise.

Historiquement, l'anglais a peu pénétré le français (environ 2,5 % du vocabulaire est d'origine anglo-saxonne au début du XXe siècle). Mais contrairement à une opinion répandue, l'emprunt de mots ne commence pas au XXe siècle. L'Académie française précise que le phénomène commence avant 1700[1]. Cependant, les emprunts se sont accélérés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, l'Académie les estime à environ 5% du total.

Le sens des mots peut avoir changé lors du passage dans l'autre langue.

Certains de ces mots sont des « allers-retours », car empruntés initialement au français. On peut citer pour exemple le mot tunnel qui vient de l'anglais tunnel, passé en français lors de la Révolution industrielle, qui signifiait à l'origine dans cette langue « filet tubulaire pour attraper des oiseaux »[2], emprunté lui-même au vieux français to(n)nel « sorte de filet pour prendre les perdrix », moderne tonnelle.

Certains mots anglais utilisés en français n'existent pas dans leur langue d'origine, ou existent avec un autre sens. Il s'agit pour une part de mots avec terminaison en « -ing » comme « le forcing » (formé du français « force » + la désinence anglaise ing) ou « un camping » (pour a camping site).

Certains mots sont la francisation partielle ou totale de termes anglais, comme paquebot (pour packet boat) ou redingote (pour riding coat).

Certains mots liés à des activités ou des métiers disparus ne sont plus usités (speakerine par exemple).

Les mots empruntés à l'anglais se prononcent généralement selon une phonétique anglaise simplifiée.

Les emprunts sont essentiellement lexicaux (emploi de mots d'origine anglaise) ; à de rares exceptions, ni la grammaire ni la syntaxe du français n'ont été influencées.

A[modifier | modifier le wikitexte]

  • ace :
    • aller-retour, de l'ancien français « as » (le point unique de la face d'un dé), du latin as, un
    • 1/ (tennis) service gagnant sans que l'adversaire ait touché la balle ; 2/ (golf) trou exécuté en un coup, « trou en un », « as »

B[modifier | modifier le wikitexte]

  • babyfoot :
    • faux anglicisme
    • en anglais, le sport se dit foosball ou table football
  • bacon :
    • aller-retour, de l'ancien français bacon (« lard salé »), réadopté avec la prononciation anglaise
  • badge :
    • « macaron »
  • ballast :
    • origine incertaine; on note, en ancien français, lest, last (mesure de poids), et bale (« paquet de marchandise »)
  • bar :
    • aller-retour, de l'ancien français bare (« barrière », « barre de tonneau »)
  • barman :
    • « serveur (au comptoir) »
    • en anglais on trouve aussi barkeeper et son abréviation familière barkeep, ainsi que bartender en américain
  • basket :
    • faux anglicisme
    • en anglais, le sport se dit basketball ; basket signifie « panier ».
  • baskets :
    • faux anglicisme
    • en anglais, ce type de chaussure se dit trainers, sneakers (amér.), tennis shoes
  • best of :
    • « compilation », « florilège », « meilleurs morceaux »
  • best-seller :
    • objet qui est la « meilleure vente »
  • bitter :
    • liqueur apéritive fabriquée par infusion de plantes amères
  • bifteck :
    • francisation de beef steak
  • blazer :
    • « veste croisée »
  • bluff :
    • tromper par des faux-semblants. Oxford dictionary : an attempt to deceive someone into believing that one can or will do something
  • bol :
    • francisation de bowl
  • bookmaker :
    • « preneur de paris » aux courses de chevaux
  • boomer :
    • « haut-parleur de graves »
  • booster :
    • « propulseur d'appoint »
  • boss :
    • « chef, patron »
  • bouledogue :
    • francisation de bulldog
  • boycott :
    • moyen de pression inventé en 1880 en Irlande par des métayers courroucés par les loyers pratiqués par Sir Charles Cunningham Boycott
    • 1/ « mise à l'index », « mise en quarantaine » ; 2/ refus de participer à des élections
  • brainstorming :
    • « remue-méninges »
  • brain-trust :
    • « équipe de conseillers », « groupe de réflexion », « état-major »
  • break :
    • « pause », « interruption », « arrêt »
  • budget :
    • aller-retour, de l'ancien français bougette (petite bourse portée à la ceinture)
  • bulldozer :
    • Terme d'origine américaine : tracteur à chenilles muni d'un accessoire frontal pour pousser, creuser ou renverser la terre
    • « bouteur »
  • bungalow :
    • désigne à l'origine en hindi une maison du Bengale
    • petit pavillon dans un lieu de villégiature
  • bunker :
    • au golf, fossé dans un green (terrain engazonné, surface rase, vert (m) (Québec))
  • bun :
    • origine incertaine ; on note en ancien français diverses graphies approchantes : buyne, buigne (aujourd'hui bugne) ; bigne, buignet > « beignet »
    • petit pain ou petit gâteau
  • bus :
    • aller-retour, de l'ancien français bus, buse(« tuyau », « conduit »)
  • business :
    • « affaires », « commerce », « industrie »
    • et son dérivé businessman, « homme d'affaires », « commerçant », « industriel »

C[modifier | modifier le wikitexte]

  • caddie :
    • aller-retour, de l'ancien français cadet (chariot tiré à bras utilisé pour transporter de menus objets)
  • camping :
    • faux anglicisme
    • en anglais, camping désigne uniquement le mode d'hébergement ; un camping, au sens de terrain, se dit campsite, camping site, campground, camping ground
  • canette :
    • francisation de canned
  • car :
    • aller-retour, du normand car
    • « voiture automobile », « char » (Québec)
  • cash :
    • aller-retour, du moyen français caisse
    • 1/ « espèces » ; 2/ « liquidités », « (du) liquide » ; 3/ « argent »
  • casting :
    • 1/ « sélection (artistique) », « recrutement » ; 2/ « séance de sélection (artistique) », « audition (artistique) »
  • cédérom :
    • francisation de CD-ROM
  • challenge :
    • aller-retour, de l'ancien français chalenge ou chalonge (contestation en justice ou par les armes, dispute)
    • « gageure », « défi », « pari »
  • charter :
    • aller-retour, de l'ancien français chartre
    • 1/ « avion spécial », « avion affrété », « avion nolisé » (en anglais chartered plane); 2/ « vol spécial », « vol affrété », « vol nolisé » (en anglais chartered flight)
  • check-up :
    • « bilan de santé », « examen de santé »
  • chewing-gum :
    • « gomme à mâcher »
  • club :
    • « foyer », « cercle », « centre », « association »
  • coach :
    • aller-retour, du moyen français « coche »
    • 1/ « entraîneur (sportif) », « instructeur » ; 2/ « animateur-motivateur » ; 3/ « formateur » ; 4/ « conseiller », « mentor », « professeur particulier »
  • cocktail :
    • 1/ « coquetel » (francisation humoristique) ; 2/ « réunion mondaine avec buffet » ; 3/ « mélange », « combinaison »
  • coke :
    • terme technique de raffinage (résidu de carbonisation)
  • coming-out :
    • le fait de s'ouvrir officiellement à son entourage généralement de son homosexualité
    • « profession de foi homosexuelle », « sortie du placard »
  • compiler :
    • sens nouveau de « traduire un programme de premier niveau »
  • confortable :
    • francisation de comfortable) [du français : confort, conforter]
  • cool :
    • « décontracté », « décontract » (fam.), « détendu », « phlegmatique », « calme », « bon enfant » ; 2/ « à la mode », « branché » ; 3/ « bon », « bien », « sympa »
  • corner :
    • aller-retour, de l'ancien français « cornier » (corne, puis coin, angle)
    • « tir d'angle » (Belgique)
  • cosy[-corner] :
    • « canapé d'angle », « divan d'angle »
  • cowboy :
    • « vacher » (américain), « bouvier » (américain)
  • cracking :
    • terme technique de raffinage
    • normalement remplacé par la francisation « craquage »
  • cracker :
    • sorte de biscuit sec
  • crash :
    • selon le cas, 1/ « atterrissage forcé » ; 2/ « écrasement au sol » ; 3/ « accident d'avion » ; 4/ « choc », « collision » ; 5/ « faillite »
  • customiser :
    • du verbe anglais to customise (« personnaliser »), formé sur custom, de l'ancien français « coutume »

D[modifier | modifier le wikitexte]

  • dancing :
    • « salle de danse », « bastringue » (péj.)
  • dealer :
    • tronc. française de drug dealer
    • « fournisseur (de drogue) », « revendeur (de drogue) », « petit trafiquant de drogue »
  • denim :
    • aller-retour, formé à partir de « de Nîmes » (toile de coton de Nîmes)
  • déodorant :
    • francisation partielle de deodorant
    • « désodorisant »
  • désappointé :
    • francisation de disappointed, de l'ancien français « desapointer » (destituer, déranger)
  • docker :
    • « débardeur »
  • dressing » :
    • faux anglicisme
    • en anglais, dressing désigne le « fait de s'habiller », l' « habillement », ou « pansement », « présentation », « apprêt », « parement » ; dressing, au sens de « garde-robe », de « penderie », se dit dressing room
  • drink :
    • « boisson », « verre », « pot »
  • driver :
    • jockey de trot monté ou attelé (Courses de chevaux)
    • « meneur », « conducteur » (Québec)
  • drive-in :
    • cinéma de plein air, normalement francisé en « ciné-parc » ; emploi généralisé pour restaurants rapides, banques, etc. ; en anglais : drive-thru (on ne fait qu'y passer)
  • duffel-coat :
    • de l'anglais duffle-coat

E[modifier | modifier le wikitexte]

  • express :
    • aller-retour, de l'ancien français exprès (« clair », « précis »)

F[modifier | modifier le wikitexte]

  • fair-play :
    • 1/ « franc jeu », « respect des règles », « bonne conduite » ; 2/ « loyauté », « bonne foi »
  • fan :
    • abréviation de fanatic
    • « fana », « accro », « inconditionnel/-le », « passionné/-ée », « (fervent/-te) admirateur/-trice », « mordu/-ue »
  • fast-food :
    • « restauration rapide », « restau/resto rapide », « bouffe rapide »
  • feedback :
    • 1/ « réaction », « rétroaction », « rétrocontrôle »; 2/ « contre-réaction » (Électron.) ; 3/ « remontée de l'information », « retour d’informations »
  • feeling :
    • 1/ « sensibilité musicale » ; 2/ « intuition », « instinct » ; 3/ « impression »
  • ferry[-boat] :
    • « bac », « (navire) transbordeur », « traversier » (Québec)
  • fioul :
    • écriture phonétique de la prononciation anglaise de fuel
  • fission :
    • terme de science nucléaire emprunté à l'anglais (1939), du latin fissio (« séparation »)
  • flipper :
    • « billard électrique », « babasse », « machine à boules » (Québec)
  • flirt :
    • aller-retour, du français (compter) fleurette
    • « amourette », « petit ami » / « petite amie »
  • flirter :
    • aller-retour, du français fleureter (métaphore du papillon qui fait sa cour aux fleurs, ou qui va de fleur en fleur)
  • football :
    • « balle au pied »
  • footing :
    • (l'activité) marche à pied destinée à entretenir la forme ; un footing : une « promenade de santé »
  • forcing :
    • faux anglicisme, du verbe français forc(er) + ing = efforts intensifs ;
    • n'existe pas en anglais comme substantif. « Faire le forcing » se dit to put on pressure
  • free-lance :
    • « travailleur indépendant », « indépendant », « travailleur à la pige », « pigiste » (Journal.)
  • freezer :
    • « congélateur »
  • fuel :
    • aller-retour, de l'ancien français foail (« bois de chauffage »), francisé en « fioul »

G[modifier | modifier le wikitexte]

  • gag :
    • « idée drôle » ; 2/ « scène cocasse », « situation cocasse » ; 3/ « canular »
  • gentleman :
    • aller-retour, partiellement de l'ancien français « gentil » (homme d'ascendance noble)
    • 1/ « gentilhomme », « homme distingué », « homme du monde » ; 2/ « homme d'honneur »
  • goal :
    • tronc. française de l'anglais goal-keeper « gardien de but »
    • « gardien de but », « portier » (Sénégal
  • groom :
    • 1/ « chasseur (d'hôtel) », « commissionnaire (d'hôtel) » ; 2/ (marque déposée française) « ferme-porte »

H[modifier | modifier le wikitexte]

  • hall :
    • aller-retour, de l'ancien français hale, du francique halla (« foule », « assemblée », « lieu d'assemblée »)
  • hamburger :
    • forme réduite de l'américain hamburger steak (steak haché à la hambourgeoise)
  • handicap :
    • 1/ (courses hippiques) surcharge imposée à un cheval, « entrave » ; 2/ « infirmité » ; 3/ « désavantage »
  • has been :
    • « gloire déchue », « ancienne gloire », « ringard »
  • hi-fi :
    • « haute fidélité »
  • hit-parade :
    • « classement des chansons », « palmarès des chansons » : 2/ « palmarès des succès »
  • hobby :
    • aller-retour, 1/ déformation de hobyn, issu de l'ancien français « hobin » (petit cheval pour dames, qui allait l'amble) ; puis s'est confondu avec la graphie hobby ; 2/ second sens en anglais : « faucon » (ancien français hobe, 'hobet : « faucon », « petit faucon »)
  • hockey :
    • de l'ancien français « oscher », faire une entaille, une brèche
  • hold-up :
    • « attaque à main armée », « braquage », « fric-frac »
  • hot-dog :
    • saucisse de Francfort chaude fourrée dans un petit pain
  • humour :
    • aller-retour, de l'ancien français humeur (substance aqueuse ; le « flegme » était l'une des quatre humeurs)
  • hype :
    • tronc. de hyperbole (exagération)
    • « battage publicitaire », « agitation médiatique »

I[modifier | modifier le wikitexte]

  • incapacitant :
    • formé à partir du verbe « incapacitate »
    • terme technique employé pour un gaz de défense invalidant
  • informel :
    • francisation de l'anglais « informal », « en dehors de tout protocole » ; première acception du français : « sans forme définie »
  • interview :
    • aller-retour, du français entrevue
  • item :
    • mot anglais déjà emprunté au latin
    • 1/ « article » ; 2/ (dans les jeux vidéo) « élément caché »

J[modifier | modifier le wikitexte]

  • jean :
    • aller-retour, à l'origine toile de coton de Gênes
  • job :
    • « travail, activité rémunérée »
  • jockey :
    • cavalier professionnel de courses hippiques

K[modifier | modifier le wikitexte]

  • kidnapping :
    • 1/ « rapt d'enfants » ; 2/ « rapt »
  • knock-out (abr. K.O.) :
    • chute du boxeur au sol à la suite d’un coup, sans pouvoir se relever au bout de dix secondes
    • mise hors combat
  • know-how :
    • « savoir-faire »

L[modifier | modifier le wikitexte]

  • leader :
    • « principal dirigeant », « dirigeant », « numéro 1 », « patron », « chef », « chef de file », « cador » (arg.), « figure de proue », « meneur d'hommes »), « champion »
  • leggings :
    • « guêtres »
  • lifting :
    • faux anglicisme
    • au sens de « déridage », « lissage » du visage, n'existe pas en anglais comme substantif. « Se faire faire un lifting » se dit to have a face-lift
  • living-room :
    • « salle de séjour », « séjour », salon, « vivoir » (Québec)
  • lobby :
    • « groupe de pression », « groupe d’intérêt »
  • lobbying :
    • « travail de sape », « pressions » (pl), « influençage »
  • lock-out :
    • fermeture d'une usine (par son patron)
  • look :
    • « air », « airs », « mine », « aspect », « apparence », « allure », « silhouette », « dégaine » (péj.), « dehors » (pl), « genre », « style », « image », « esthétique », « plastique », « présentation », « lignes » (pl)

M[modifier | modifier le wikitexte]

  • magazine :
    • aller-retour, du français magasin, mot lui-même emprunté à l'italien (« dépôt de marchandises »)
    • publication à sujets divers
  • magnat :
    • de l'anglais magnate, emprunté au polonais
  • marketing :
    • aller-retour, de l'ancien français marchié, marchiet (« accord », « marché », « lieu de marché »)
  • marshmallow :
    • pâte de guimauve
  • match :
    • 1/ « rencontre sportive », « rencontre de sport », « réunion sportive », « bataille », « combat », « joute » ; 2/ « partie »
  • mess :
    • aller-retour, de l'ancien français mes, plat, mets)
    • « popote » (dans le jargon militaire)
  • milk-shake :
    • « lait secoué »
  • motion :
    • sens nouveau de « proposition sujette à délibération », sens premier en français : « action de mouvoir »

N[modifier | modifier le wikitexte]

  • nominer :
    • tiré du latin « nominare » qui a le sens de « nominer ».
    • proposer à une fonction, à une place d'honneur ; Oxford dictionary : put forward as a candidate for election or for an honour or award…; est le contraire du français « nommer », « placer à un poste » ; s'oppose à « élire », souligne Le Robert.

O[modifier | modifier le wikitexte]

  • O.K. :
    • d'une orthographe militaire approximative (guerre de sécession américaine) : « Oll Korect » pour « All Correct » ; puis repris familièrement.
    • « D'accord »
  • one-man show :
    • spectacle mené par un seul artiste
    • « spectacle solo », « solo » (n)
  • outsider :
    • 1/ « vainqueur inattendu », « celui/celle qu'on n'attendait pas », « trouble-fête » 2/ « intrus »), « étranger », « nouveau venu », « personne qui n’est pas du sérail »
  • overbooké :
    • francisation de l'anglais overbooked
    • « débordé », « très occupé », « indisponible »
  • overdose :
    • « dépassement de dose », « dose excessive », « dose mortelle », « surdose »

P[modifier | modifier le wikitexte]

  • paletot :
    • aller-retour, francisation de paltok, lui-même dérivé de l'ancien français paletoc
  • panel :
    • ancien français panel, « morceau d'étoffe »
  • panorama :
    • mot forgé du grec par un Anglais, entrepreneur d'un spectacle populaire
  • paquebot :
    • francisation de packet-boat
  • parking :
    • nom verbal formé sur le verbe to park (« garer », « se garer »), du français parc, au sens d'« endroit où parquer les animaux »
    • parking en anglais désigne « le fait de stationner », le « stationnement »; un parking, au sens de « parc de stationnement » se dit car park (angl. brit.), parking lot (angl. amér.)
  • passing-shot :
    • aller-retour, de l'ancien français « passer » (« traverser de part en part »)
    • (jargon du tennis) « coup débordant »
  • pattern :
    • aller-retour, du français patron, « modèle »
  • pedigree :
    • aller-retour, de l'ancien français pie de grue, « pied de grue »
  • penalty :
    • aller-retour, de l'anglo-normand *penalte ou directement du français pénalité
  • performance :
    • aller-retour, de l'ancien français parformer (« exécuter », « parfaire »)
  • pick-pocket :
    • terme influencé par le français piquer ou le moyen bas allemand picken / pocket, forme normande de poche
  • piercing :
    • aller-retour, nom verbal anglais formé sur le verbe to pierce (percer), de l'ancien français percier (« percer »)
  • pin's :
    • pseudo anglais, fabriqué en France
    • « épinglette »
  • planning :
    • faux anglicisme, de to plan, « prévoir » ; en anglais a le sens de « planification », « prévision », « programmation » ;
    • planning, au sens de « plan de travail », de « planigramme », se dit en anglais program[me]", "schedule
  • playback :
    • « présonorisation », « présono », « différé » (n)
  • poker :
    • jeu de cartes où la mise est remportée par le joueur qui possède la combinaison la plus forte ou qui parvient à le faire croire aux autres joueurs
  • poney :
    • aller-retour, de l'ancien français poulenet (« cheval de petite taille »), diminutif probable de « poulain »
  • porridge :
    • aller-retour, altération du terme pottage
  • pressing :
    • tronc. de pressing machine, « repassage à la vapeur en pressant le vêtement » ; du (vieux) français presse et du (vieux) français machine
  • prime-time :
    • premier élément issu du vieil anglais prīm, renforcé par l'ancien français prime (« premier »), resté dans des expressions « de prime abord », etc.
  • pull-over :
    • « chandail », « tricot », « (petite) laine » ; en anglais, outre pullover, on dit aussi sweater, jumper
  • puzzle :
    • « assemblage compliqué », « casse-tête »

R[modifier | modifier le wikitexte]

  • radôme :
    • francisation de radome
  • rail :
    • aller-retour, ancien français raille ou reille, « poutrelle »
  • rallye automobile :
    • de l'ancien français « rallier », « rassembler »
  • randomisation :
    • « échantillonnage pris au hasard », de randomiser, de l'ancien français randon, d'où le dérivé randonnée.
  • record :
    • aller-retour, de l'ancien français record (« souvenir ») ; recorder, « se rappeler », « réciter par cœur »
  • recordman :
    • faux anglicisme
    • en anglais, « détenteur de titre » se dit record holder
  • redingote :
    • francisation de riding-coat, « manteau de cavalier », « vêtement pour les sorties à cheval »
  • remake :
    • « reprise », « deuxième mouture », « nouvelle version », « avatar »
  • reporter :
    • « journaliste de terrain », « correspondant »
  • revolver :
    • du latin revolvere, « dérouler »
  • rifle :
    • aller-retour, de l'ancien français rifle (« éraflure », « rayure »)
  • ring :
    • 1/ (hippisme) « arène », « piste » ; 2/ (hippisme) « enceinte » (aux enchères à Dauville) ; 3/ (boxe) « aire de combat », « (les) cordes »
  • rocking-chair :
    • fauteuil à bascule, berceuse (Louisiane), dodine (Martinique), (chaise) berçante (Québec)
  • rollers :
    • altération de Rollerblades (nom de marque), « patins à roues en ligne », « patins en ligne »
  • rosbif :
    • francisation récente de roastbeef « bœuf grillé », avec beef, issu du vieux français buef / boef (« bœuf »)
  • rugbyman :
    • faux anglicisme
    • en anglais, « joueur de rugby » se dit rugby player
  • rush :
    • jargon du cinéma, de l'anglo-normand russher, variante de l'ancien français rus(s)er / reuser, d'où est issu le mot « ruse »
    • « épreuve de tournage »

S[modifier | modifier le wikitexte]

  • sandwich :
    • dérivé d'un nom propre Lord Sandwich
  • self-control :
    • « maîtrise de soi »
  • self-made man :
    • « autodidacte », personne qui a fait elle-même sa réputation, sa carrière
  • self-service :
    • endroit où on se sert soi-même (distributeurs de carburant, restaurants d'entreprise, cafétéria, etc.)
    • « libre-service »
  • sentimental :
    • du récit de Laurence Sterne
  • sex-appeal :
    • « charme animal », « charme sensuel », « séduction »
  • sex-shop :
    • « boutique porno »
  • sex-symbol :
    • « incarnation du charme masculin » ou « féminin » (selon le cas)
  • shampooing :
    • faux anglicisme
    • en anglais, le produit se dit shampoo
  • shoot :
    • dans le jargon du football, tir énergique en direction des buts adverses
  • shop :
    • aller-retour, de l'anglais shop (« boutique », « magasin »), lui-même de l'ancien français eschoppe
    • selon le cas, magasin d'articles de glisse, de patins à roulettes, de cycles, de disques, de fringues, etc.
  • shopping :
    • nom verbal anglais formé sur le verbe to shop (« faire ses courses »)
    • « courses », « achats », « emplettes », « ravitaillement », « marché », « magasinage » (Q)
  • short :
    • faux anglicisme
    • dans le sens du mot français, l'anglais dit shorts.
  • show :
    • 1/ « spectacle », « gala », « parade », « présentation » ; 2/ « mise en scène », « spectacle » ; 3/ « émission de télé », « émission de radio »
  • skateboard :
    • « planche à roulettes » (l'objet et l'activité)
  • skinhead :
    • jeune néo-fasciste au crâne rasé, portant treillis et godillots
    • « crâne rasé »
  • skipper :
    • 1/ « commandant » (d'un navire), « capitaine » ; 2/ « barreur »
  • slip :
    • « caleçon court » (pour les hommes), « petite culotte » (pour les femmes)
  • slogan :
    • « formule frappante », « devise »
  • smash :
    • « coup à l'écrasé » (au tennis, ping pong, volleybal, badminton)
  • smoking :
    • faux anglicisme
    • en anglais, signifie le « fait de fumer », le « tabagisme » ; smoking, au sens de « tenue de soirée » se dit dinner jacket (angl. brit.), tuxedo ou tux (angl. amér.)
  • snack :
    • « repas léger », « collation », « en-cas »
  • snob :
    • 1/ « frimeur » ; 2/ « prétentieux »
  • socquette :
    • aller-retour, francisation de socket, de l'ancien français sochet, soket (« petit soc de charrue »)
  • speaker :
    • « présentateur » (à la radio, la télé)
  • spleen :
    • aller-retour, de l'ancien français (tiré du grec) esplen (« rate »)
    • « vague à l'âme », « mal de vivre »
  • sponsor :
    • « commanditaire », « bailleur », « parrain »
  • sport :
    • aller-retour, de l'ancien français desport, deport (« jeu », « divertissement »)
  • spot :
    • « site », « endroit », « bon endroit », « coin », « bon coin »
  • sprint :
    • « accélération de fin de course », « pointe de vitesse »
  • standard :
    • aller-retour, de l'ancien français estendard (« point de ralliement »)
  • standing ovation :
    • « ovation du public », « ovation spontanée », « triomphe », « vivats »
  • star :
    • « vedette », « grande vedette », « grand nom », « grosse pointure », « ponte », « célébrité », « figure marquante »
  • starlette :
    • francisation de l'anglais starlet
    • « étoile montante », « vedette en herbe », « (jeune) espoir » (féminin)
  • starter :
    • « enrichisseur », « étrangleur » (Québec)
  • start-up :
    • « jeune entreprise », « jeune pousse »
  • station-service :
    • de l'anglais service-station
  • steak :
    • « tranche de bœuf »
  • stock :
    • 1/ « réserve(s) », « provisions » ; 2/ « cheptel »
  • stock-car :
    • 1/ compétition de voitures de série dézinguées où le but est de défoncer les autres véhicules tout en continuant à rouler ; 2/ voiture dézinguée engagée dans une compétition de stock-car
  • stock-options :
    • « options d'achat d'actions », « options sur actions », « options sur titres »
  • stress :
    • aller-retour, de l'ancien français estrece, estresse (« étroitesse », « resserrement », « rigueur », « gêne », « misère »)
  • string :
    • troncation française de l'anglais string bikini (« bikini à cordelette », « maillot-ficelle », « ficelle »)
  • sunlights :
    • « feux de la rampe », « projecteurs »
  • superstar :
    • « super-vedette », « méga-célébrité »
  • supporter (n) :
    • de l'ancien français support
    • inconditionnel (n) (d'une équipe sportive, d'un homme politique)
  • surf :
    • « vagues déferlantes », « déferlantes » (n)
  • suspense :
    • aller-retour, de l'ancien français suspense (« incertitude », « perplexité »)
  • sweat-shirt :
    • coton ouaté (Québec)

T[modifier | modifier le wikitexte]

  • talkie-walkie :
    • altération de l'anglais walkie-talkie, poste émetteur-récepteur portatif de radio, « zézette » (argot militaire)
  • tank :
    • véhicule blindé à chenilles avec un canon, mis au point en 1915 sous ce nom pour tromper l'ennemi
  • tennis :
    • du moyen français « tenez ! » (impératif de tenir), expression utilisée avant de lancer la balle au jeu de paume)
  • terminus :
    • mot anglais emprunté au latin terminus
  • test :
    • aller-retour, de l'ancien français test (autre forme têt), « pot de terre » (en forme de tête ?) qui servait en alchimie à tester l'or
  • thriller :
    • aller-retour, de l'ancien français friçon, « frisson », lui-même du latin frictio
  • ticket :
    • aller-retour, du français « étiquette »
  • toast :
    • aller-retour, de l'ancien français toster (griller)
  • touriste :
    • francisation de l'anglais tourist, formé à partir de tour (du vieux français tor, torn, tourn) + -ist
  • T-shirt / tee-shirt :
    • « maillot (de corps) », « chemisette (à manches courtes) »
  • tunnel :
    • aller-retour, du français « tonnelle »
  • turf :
    • 1/ terrain où se disputent les courses de chevaux ; 2/ les courses de chevaux ; 3/ (argot) « (le) tapin » ; 4/ (argot) « (le) boulot »

U[modifier | modifier le wikitexte]

V[modifier | modifier le wikitexte]

  • volley :
    • faux anglicisme, troncation de l’anglais volleyball ;
    • en anglais, a volley désigne une « volée », une « salve », un « feu roulant »

W[modifier | modifier le wikitexte]

  • W.C. :
    • water-closet(s), n'est plus guère employé aujourd'hui
  • week-end :
    • « fin de semaine »

X[modifier | modifier le wikitexte]

Y[modifier | modifier le wikitexte]

Z[modifier | modifier le wikitexte]

Bibliographie de référence[modifier | modifier le wikitexte]

  • Le Petit Robert (2003)
  • Concise Oxford English Dictionary
  • Henriette Walter : Honni soit qui mal y pense (2001)
  • A.J. Greimas : Dictionnaire de l'ancien français (1979-1992)
  • R. Grandsaignes d'Hauterive : Dictionnaire d'ancien français (1947)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Notes et références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. Pour une liste détaillée des emprunts, voir une liste d'anglicismes recensés par l'Académie française
  2. T. F. Hoad, Oxford English Etymology.