Couronne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : couronne

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De « couronne » en tant que symbolisant un pouvoir politique : telle que les seize Couronnes dont chacune d'elles constitue un royaume du Commonwealth et qui, tout en étant distinctes les unes les autres, demeurent unies en la personne physique de la reine Élisabeth II ; accordant ainsi à cette dernière, en chacun de ces royaumes dont elle est chef d'État, les titres royaux qui lui sont appropriées selon les circonstances et compte tenu de l'égalité d'autonomie dont jouissent tous ces royaumes les uns par rapport aux autres.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Couronne /ku.ʁɔn/ féminin singulier

  1. (Pays de tradition britannique) Symbole de l’État.
    • Il est affligeant de penser que ces vaillants barons, dont la ferme résistance contre la Couronne a donné naissance aux libertés de l’Angleterre, aient été eux-mêmes de si terribles oppresseurs. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Tous les spécimens exhumés sur des terres publiques appartiennent de facto à la Couronne. (Le Devoir, 4 avril 2007)
    1. (Droit) Institution publique chargée de la poursuite dans les affaires pénales.
      • Incendie dans une école juive - La Couronne réclame deux ans de prison. (Le Devoir, 18 décembre 2004)
      • C’est à la Couronne que reviendra le fardeau de prouver chacune des accusations hors de tout doute raisonnable. (Le Devoir, 5 février 2003)
      • Le juge […] a blâmé la police de Québec et la Couronne hier pour leur conduite de l’enquête portant sur un réseau de prostitution juvénile […] mais a du même souffle refusé d’ordonner l’arrêt des procédures. (Le Devoir, 16 janvier 2004)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

  • couronne
  • [En parlant du début du XIIIe siècle] En France et en Angleterre, on commence à employer l’expression « la couronne », qui implique une continuité transcendante au-delà de la succession des souverains. (André Vauchez, Robert Fossier, « Une normalisation sévère », dans Histoire du Moyen Âge - Tome III, Éditions Complexe, 2005)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]