Discussion:dédoublement de personnalité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Il est important de différencier deux termes : le dédoublement de la personnalité et la personnalité multiple.

En effet, la définition donnée est celle de la <personnalité multiple>, qui fait qu'une personne possède deux (voire plus) personnalités complètement différentes, chacune ayant une vie sociale et professionelle distinctes, parfois un nom propre à chacune d'entre elles et étant parfaitement adaptées à leur(s) milieu(x). Ce n'est pas vraiment un trouble, mais une surconstruction personnelle donnant naissance à plusieurs personnalités au lieu d'une seule.

Le dédoublement de personnalité, en revanche, est un trouble de la personnalité provoqué par le subconscient, qui impose occasionnellement à la personnalité "normale" un comportement incohérent, parfois violent, incontrôlé. Il arrive que la personnalité première ne se rende plus compte de ce qu'elle fait (elle est "déconnectée") ce qui donne l'impression d'une autre personnalité, inadaptée socialement , sentimentalement et intellectuelement.


Ce sujet prète à polémique, car certains se contentent du terme troubles dissociatifs de l'identité (Dissociative Identity Disorder) pour englober les deux cas. La différence est de taille : avec cette notion, il n'y aurait pas plusieurs personnalités égales, mais une majeure à laquelle on doit redonner pleine maîtrise de son corps. Comme expliqué plus haut, ce serait dans un cas de dédoublement que l'on peut envisager cette façon de voir les personnalités, et non dans un cas de multiples personnalités. En effet, comment décider qu'une personnalité a plus de droit qu'une autre sur un corps, lorsqu'il n'y en a pas d'originelle ?

Je pense que le sens donné est le sens courant, non ? On peut rajouter des précisions ou mises en garde sur le sens technique du point de vue médical. Lmaltier 18 décembre 2007 à 17:05 (UTC)
En fait, les deux sont liées pour la plupart des gens, c'est pour cela qu'il faut les différencier : on a tendance à croire que les personnes ayant des personnalités multiples sont dangeureuses, peuvent avoir des accès de violence incontrolée dirigés par une personnalité instable. Ce n'est souvent pas le cas (même si c'est possible, comme pour n'importe quelle personnalité dite "normale"). Ce n'est donc pas sur un plan médical qu'il est important de les différencier, mais sur un plan humain : les personnalité multiples sont des personnalités tout ce qu'il y a de plus banales, mais sont persécutées à cause de la mauvaise image que l'on a d'elles, dûe aux dédoublement de personnalités qui, eux, sont des cas de dissociation de personnalités potentiellement dangereux car instables. S Vidal 20 décembre 2007 à 13:20 (UTC)
Peut-être, mais on étudie le mot, pas la maladie (faut voir Wikipédia pour ça). On peut mettre en garde sur les différents sens utilisés, mais c'est tout. Lmaltier 20 décembre 2007 à 17:21 (UTC)
mais justement, le problème est là ! on utilise un même mot pour deux choses différentes... si la définition du mot est faussée, l'étude de ce mot n'a pas lieu d'être, pas sans précisions...

PRECISION:

Il n'y a pas de différence entre ces deux troubles, ils n'en forment en vérité qu'un seul. Le trouble de la personnalité multiple était le nom donné auparavent à cet état, et maintenant il s'appelle Trouble dissociatif de l'identité. Dans les deux cas (puisque ça n'est en fait qu'une maladie) des traumas subits de façon répétitifs ont poussé la personnalité de l'enfant à se dissocier, pour pouvoir supporter les chocs traumatiques, le manque d'attention, etc. Les personnalités apparaissent à différents moments, et peuvent même restées complètement cachées jusqu'assez tard dans la vie d'un individu, avant les premières vraies crises, souvent dues à un stress ou un choc émotionnel important. Elles ont différent degrés de constructions émotionnelles, intellectuelles et sociales, ce qui peut penser à une structure de multiples personnalités toutes égales. Il n'en est en fait rien. même quand on parle de personnalité hote qui doit rester alors que les autres doivent disparaitre, ce n'est pas encore tout à fait juste. Toutes les peronnalités doivent, petit à petit à petit et au long d'une thérapie qui apprendra au patient multiple à se construire et trouver le moyen d'affronter autrement ses traumas passés et à venir, fusionner et ne redevenir qu'une seule et même entité, plus stable, et capable de vivre pleinement sa vie.

dédoublement de la personnalité[modifier | modifier le wikitexte]

Ma soeur jumelle souffre de ce trouble depuis l'âge de 16 ans mais ne le reconnait que depuis peu,depuis sa première grosse crise. Elle peut changer de comportement d'une minute à l'autre,laissant place à une femme extravertie et sans limites..alcool,hommes,jeux.. Souvent il lui arrive de se réveiller sans souvenirs de la veille et découvre que son compte en banque a fondu p.ex. Elle devient également plus brusque,plus mauvaise.quand l'alcool s'en mêle elle n'a plus de limites et se bagarre violement(en général avec des hommes)et fini parfois à l'hôpital après avoir brutalisé le personnel infirmier.La plupart du temps perd connaissance. Mais reste persuadée que rien de tout ça ne s'est produit.. Qu'y a-t-il à faire pour atténuer cette maladie?Existe-t-il un moyens de guérison?

Ma plus grande question,pouvons-nous faire confiance aux personnes atteintes de ce trouble?



Il existe un moyen. Il faut emmener la personne a l'hopital, et les medecins vous donnerons un planing a respecter. (ex: ce coucher a une heure exacte et ne pas manger n'importe quoi). mais attention il faut emmener la personne au plus vite a l'hopital car elle peut passer a l'acte.

j'ai un patient de 93 ans, traité par hémodialyse depuis 3 ans environ. Il était bien. Sa caractéristique principale est son perfectionnisme. Il est très attentif à tous ses symptomes chroniques, les chiffres de tension artérielle, les résultats de prises de sang etc... Il vit encore à domicile avec son épouse. il avait un enfant décédé très jeune à l'age de 25 ans, d'une leucémie probable. C'est depuis qu'il a été hospitalisé il y a plus ou moins 6 mois pour une septicémie sur son cathéter de dialyse que le problème en cours actuellement a commencé. Sur le plan clinique, il est encore bien, il est valide et autonome.

Il est très conscient de ce problème mais il y crois comme il le perçoit. il a l'impression qu'il est dédoublé, et qu'il y a une personne en lui qui écoute toutes ses pensées. Il est très gêné et ennuyé par cela car il a l'impression qu'il n 'a plus d'intimité et que cette personne qu'il a connu dans le passé est toujours en connexion avec ses pensées, qu'il ne peut penser sans que cette personne ne lui répète la même chose, que cette personne lui envoie aussi de la musique qu'il n'aime pas et qu'il est obligé de l'écouter. Il a l'impression que ceci est arrivé depuis qu'on lui a ouvert son crane alors qu'il n 'a jamais eu d'opération. Par ailleurs, il reste normalement orienté dans le temps et dans l'espace. il est conscient et cohérent dans le reste de sa vie.

Auriez vous des idées pour cette pathologie, comment aider cette personne qui souffre énormément de ce dédoublement de sa personne? à qui adresser cette personne, une personne qui a déjà eu ce type de malade?

Merci