Mbujimayi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
Mbujimayi
/mbu.ʒi.maj/

Mbujimayi /mbu.ʒi.maj/ féminin

  1. (Géographie) rivière du Congo-Kinshasa, affluent de la rivière Kasayi.
    • Mon premier campeement est installé non loin de la source de la rivière Kalofu, affluent de la Mbujimayi. (Guibert Crèvecoeur, Journal d’un commis de l’État au Congo belge, 2011)
    • Une terre ensanglantée comme toutes les eaux des Lubilanji, de la Mbujimayi et la Lubi, écarlate des entrailles broyées d’une mère déshonorée […]. (M. T. Zezeze Kalonji, Une écriture de la passion chez Pius Ngandu Nkashama, 1992)
    • Une flotte aérienne comportant l’unique DC 6, un drapeau frappé du V d’une victoire impossible, un parlement invraissemblable (cimumuenda wa bukalenga), un gouvernement hypothétique, rafistolé avec des musiciens, des chefs coutumiers, des sacristains de tous bords, et qui se faisaient assassiner allègrement sur les rives de la Mbujimayi (kowesha mayi). (Pius Ngandu Nkashama, Églises nouvelles et mouvements religieux, 1990)
    • Ils traversèrent la Mbujimayi à Buina où les attendait l’oncle du roi David qui les conduisit à Tshipama. (Marcel Scheitler, Histoire de l'Église Catholique au Kasayi, volume 1, 1971)
  2. (Géographie) ville du Congo-Kinshasa, située au Kasaï-Oriental.
    • Ils achetaient les « nouveaux zaïres » à Mbujimayi ou à Kananga pour acquérir des devises à Kinshasa. (François Kabuya Kalala et Matata Ponyo Mapon, L’espace monétaire kasaïen, 1999)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

rivière

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]