Pologne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(viiie siècle) Du latin Polonia.

Nom propre[modifier]

La Pologne.

Pologne /pɔ.lɔɲ/ féminin

  1. Pays d’Europe, à l'est de l’Allemagne, ayant pour capitale Varsovie.
    • L’année 1825 vit se livrer, entre la Russie et la Pologne, une de ces luttes dans lesquelles on croirait que tout le sang d’un peuple est épuisé, comme souvent s’épuise tout le sang d'une famille. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes,)
    • D'après Stanislas Plater, la Pologne, en 1765, sur 20 millions d'habitants, possédait environ 8 millions de catholiques romains, près de 4 millions de catholiques grecs, 3 millions de catholiques schismatiques, 2 millions de protestants, 2 millions d'israélites, près de 200.000 raskolniks ou espèces de bohémiens et de missionnaires russes, et 56.000 mahométans. (François-Vincent Raspail, De la Pologne — Pour une réforme agraire, 1839, note de bas de page)
    • Rencontré le lieutenant Bertet. Il n’en revient pas d’être déjà en Alsace. Il n’avait pris que des cartes de Prusse et de Bavière, comme s'il s’agissait dans cette guerre de délivrer la Pologne …. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Mais le 31 octobre 1939, parlant au Conseil suprême de l’URSS, Molotov disait qu'il avait suffit, pour anéantir « la Pologne, ce monstre enfanté par le traité de Versailles, d’un coup bref de l’armée allemande d’abord, de l’armée rouge ensuite ». (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier]

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]