aîtres

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : aitres

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

aîtres /ɛtʁ/ masculin

  1. Pluriel de aître.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

aîtres /ɛtʁ/ masculin

  1. Êtres (différentes parties d'une maison.)
    • Les circonstances du crime semblent prouver que son auteur, s'il ne connaissait les aîtres, devait avoir été très exactement renseigné. (Georges Bernanos, Un crime, première partie, chap. III ; Librairie Plon, Paris, 1988, pages 81-82)
    • … Monsieur l'Aigle de Meaux
      Reçoit la clé d'un lieu dont il connaît les aîtres.
      (Robert de Montesquiou, Les perles rouges & Les paroles diaprées, Théâtres d'eaux et parterres de broderies, XLV: Aquila ; Richard imprimeur-éditeur, Paris, 1910, page 47)
    • Venu rue Cassini pour prendre congé de lui, il voit soudain une jeune dame aux cheveux coupés courts arriver en fiacre et se précipiter avec une connaissance manifeste des aîtres dans la chambre de Balzac. - 'Balzac, le roman d'une vie', Stefan Zweig, Albin Michel (n° 13925 édition Le livre de Poche, 2010), p.329
    • A douze ans, vaquant dans les aîtres, Ombre y semait à profusion son inépuisable beauté. (Jean Sabran, Ombre et son reflet, nouvelle ; Hard-Boiled Dicks n°12, 1984, pages 59-63)

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]