a priori

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : apriori, à priori

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1626) Du latin a priori, par abréviation de a priori ratione qui signifie par une raison qui précède (sous-entendu par l'intuition).

Locution adjectivale[modifier | modifier le wikitexte]

a priori /a pʁi.ɔ.ʁi/ ou /a pʁi.jɔ.ʁi/ [1] (orthographe traditionnelle)

  1. Connu d'après des données antérieures à l'expérience, su en s'appuyant sur les principes de l’intellect, intuitif.
    • Les axiomes sont des vérités a priori.
    • L’exemple le plus significatif de propositions a priori fondées sur cette intuition éidétique est fourni par les lois logico-mathématiques, à propos desquelles Husserl parle d’une ontologie formelle comme « science eidétique de l’objet en général ». (Article A priori et a posteriori sur Wikipédia Article sur Wikipédia)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikitexte]

a priori /a pʁi.ɔ.ʁi/ ou /a pʁi.jɔ.ʁi/ [1] (orthographe traditionnelle)

  1. En se basant sur un point de vue sans expérience, sans connaissance du sujet, ni même son étude ou une réflexion sur tous les aspects de celui-ci.
    • Le rôle du chasseur de tête consiste à débaucher un salarié, en poste, afin de lui proposer une opportunité professionnelle a priori plus intéressante que celle qu'il tient en main. (Olivier de Préville, Chasseur de têtes, chasseur de rêves, p.10, Société des Écrivains, 2008)
    • Tout a probablement été fait pour qu’aucun vestige authentique du socle sémitique des Évangiles et des textes adjacents, en langue hébraïque même, ne demeure sans cependant qu’on puisse a priori et très précisément définir la ou les raisons vraies d’une telle destruction […] (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 19)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier et pluriel
a priori
/a pʁi.ɔ.ʁi/

a priori /a pʁi.ɔ.ʁi/ ou /a pʁi.jɔ.ʁi/ [1] masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Vérité connue d'après des données antérieures à l'expérience, sue en s'appuyant sur les principes de l'intellect, intuition ou savoir qui se passe du recours à la raison.
    • Pour Husserl, l’a priori est ancré dans ce qu'il appelle une intuition eidétique spécifique qui nous met en présence d'essences universelles (par exemple le coq ou le nombre deux), de la même façon que l'intuition sensible nous met en présence d'objets individuels (comme une chose jaune particulière, une paire d'objets particuliers). (Wikipédia, « A priori et a posteriori »)
    • A cette ontologie formelle se joignent ensuite de multiples ontologies régionales, dont chacune se fonde sur un a priori dit matériel et qui constitue une science a priori de telle ou telle zone ou 'région' de la réalité (par exemple, de la sphère des objets matériels, ou bien des phénomènes de conscience, et ainsi de suite). (Wikipédia, « A priori et a posteriori »)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1626) Du latin a priori, par abréviation de a priori ratione qui signifie par une raison qui précède (sous-entendu l'expérience).

Locution adjectivale[modifier | modifier le wikitexte]

a priori

  1. Connu avant.
    • In his opening argument, the student mentioned nothing beyond his a priori knowledge.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Locution adverbiale[modifier | modifier le wikitexte]

a priori

  1. A priori.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xviie siècle) Apparaît dans le latin des philosophes. De a et prior (« précédent, d'avant, plus avant »). L’expression complète est A priori ratione quam experientia : par une raison qui précède l'expérience.

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

a priori

  1. En premier lieu (sous entendant locus, pars, etc.)
    • Si otium, et occasio sinit, a te submisse peto, veram motus definitionem, ut et eius explicationem, atque qua ratione, cum extensio, quatenus per se concipitur, indivisibilis, immutabilis etc. sit, a priori deducere possimus, tot tamque multas oriri posse varietates et per consequens existentiam figurae in particulis alicuius corporis, quae tamen in quovis corpore variae et diversae sunt a figuris partium, quae alterius corporis formam constituunt. (Benedictus de Spinoza, Epistolae)
    • In hac ultima demonstratione Dei existentiam a posteriori ostendere volui ut demonstratio facilius perciperetur; non autem propterea quod ex hoc eodem fundamento Dei existentia a priori non sequatur. (Benedictus de Spinoza, Ethica - Pars prima - De Deo)