abnégation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : abnegation

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XIVe siècle) Emprunté au latin chrétien abnegatio (« action de refuser »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
abnégation abnégations
/ab.ne.ɡa.sjɔ̃/

abnégation /ab.ne.ɡa.sjɔ̃/ féminin

  1. Renoncement, sacrifice.
    • Cette responsabilité d'honneur, cette abnégation magnifique donnèrent insensiblement à la jeune marquise une dignité de femme, une conscience de vertu […]. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Si donc l’histoire récom­pense l’abnégation résignée des hommes qui luttent sans se plaindre et accomplissent sans profit une grande œuvre de l'histoire, comme l'affirme Renan, nous avons une raison nouvelle de croire à l'avènement du socialisme, […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.330)
  2. (Théologie) Détachement de tout ce qui n’a pas rapport à Dieu.
    • Pour s’attacher uniquement à Dieu, il fait abnégation de ce que l’homme a de plus cher.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]