affiler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De à et fil.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

affiler /a.fi.le/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Aiguiser le tranchant émoussé ou ébréché d’un instrument, lui donner le fil.
    • Et moi, dit l’hôte, […], moi, je vais fourbir ma salade, emmêcher mon arquebuse et affiler ma pertuisane. On ne sait pas ce qui peut arriver. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Ils doivent se reposer et trouver le temps d'affiler les faux, de réparer les besaces et de nettoyer les fusils dont ils auront besoins aux champs. (Mikhaïl-M Prichvine, Au pays des oiseaux sans peur, 2003)
  2. (Figuré) et (Familier)
    • Avoir la langue bien affilée : Quelqu’un qui parle facilement et beaucoup, qui a du bagou.
    • Cette femme a la langue bien affilée : Se dit surtout d’une personne médisante.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]