affranchir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de ad- et franchir.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

affranchir /a.fʁɑ̃.ʃiʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Rendre libre, déclarer libre.
    • Affranchir un esclave.
  2. Décharger ; exempter.
    • On sentait bien que le seul moyen de rendre la vie à cette importante cité, et d’utiliser au profit de l’Europe entière son admirable position, c’était de l’affranchir. (Anonyme, Espagne. - Cadiz et Gibraltar, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • L'abbé a renouvelé maintes fois ses supplications, pourque le chapitre de Notre Dame, en considération des immenses travaux qu’il se voit forcé d’entreprendre, affranchisse le monastère des dîmes qu'il paie sur les biens que nous venons de mentionner: […]. (Léopold van Hollebeke, Lisseweghe, son église et son abbaye, Bruges : Edw. Gailliard, 1863, p.51)
    • Sa compagne, […], était une déesse du plein air et du plein vent, aussi affranchie des soucis du confort qu’une bohémienne de grands chemins. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.13, éd. 1921)
  3. (Droit féodal) Libérer des servitudes, des charges.
    • Affranchir un héritage,
  4. Payer le timbre postal d’avance pour en libérer le destinataire.
  5. (Figuré) Tirer d’une sujétion, d’une dépendance.
    • Affranchir un peuple de la servitude, de la tyrannie.
    • Il est affranchi du despotisme qu’on exerçait sur lui, de la dépendance où il était.
  6. Délivrer d'un mal, d'une peine.
    • La mort nous affranchira des misères de ce monde.
    • Votre présence m’affranchit de toute crainte, de toute inquiétude.
  7. (Argot) (Rare) Débaucher, pervertir, c’est-à-dire affranchir des règles sociales.
    • Affranchir un sinve pour grinchir : pousser un honnête homme à voler. (Vidocq)
  8. (Argot) Connaître une question, ne rien craindre.
  9. (Argot) Informer.
    • – Vous vous croyez donc en Tunisie?
      – D'après mes petites estimations, oui.
      – Vous feriez un piètre navigateur.
      – Eh quoi! reprends-je, toujours à mi-voix, voudriez-vous me faire croire, Excellence, que nous nous trouvons dans la banlieue de Copenhague?
      La fin de l'altière musique l'empêche de m'affranchir.
      (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap.11)
  10. (Argot) (Absolument) Informer des usages du milieu.
    • Je l’ai affranchie avant de me l’envoyer.
  11. (Pronominal) Se libérer ; se délivrer, etc.
    • Dans les pays de protectorat, plus que partout ailleurs, il est rare que les représentants de l’État suzerain, après un séjour prolongé au milieu de la race subjuguée, ne s’affranchissent pas des scrupules de l’honnêteté vulgaire. (Félicien Pascal, L'assassinat de Morès ; un crime d’État, Imprimerie Hardy & Bernard, Paris, 1902, p.35)
    • Lorsque le substrat est une solution aqueuse et le liquide mouillant un alcane, on peut s'affranchir de ce problème en utilisant les propriétés de surface d'un polymère fluoré industriel : le téflon, ou polytétrafluoroéthylène. (Emmanuel Bertrand, Transitions de mouillage: rôle des interactions entre interfaces, Publibook, 2003, p.54)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]