aise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : aisé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l'ancien français aise, du latin adjacens (« se trouvant à proximité »), participe présent de adjacere (en latin tardif in aiace, « dans le voisinage de »). L'italien agio et le portugais azo sont empruntés à l’ancien occitan aize, de même origine que le français aise.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aise aises
/ɛz/

aise /ɛz/ féminin

  1. Sentiment de joie, de plaisir, causé par la présence, par la possession d’un bien.
    • Tressaillir d’aise.
    • Être transporté d’aise.
    • Être ravi d’aise.
    • Il ne se sent pas d’aise.
  2. État commode et agréable.
    • Être bien à son aise.
    • Vous êtes là bien à votre aise.
    • Se mettre à son aise.
    • Travailler à son aise.
    • Je ferai cela à mon aise.

aises /ɛz/ féminin pluriel

  1. Commodités de la vie.
    • Me voilà sur les routes, moi aussi, à plus de trois kilomètres de mon palais, prêt à dormir dans un lit de hasard, sans aucune de mes aises ni de mes habitudes familières. (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Comment cette jeune fille, habituée à toutes les aises de la vie, supporterait-elle les hasards de cette existence de privations ? (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aise aises
/ɛz/

aise /ɛz/ féminin

  1. Qui ressent de la joie.
    • Que je suis aise de vous avoir rencontré !
    • Je suis bien aise de vous voir en bonne santé.
    • J’en suis très aise.
    • J’en suis aise au dernier point.
    • Que je suis aise de cette nouvelle !
    • Nous en sommes bien aises.
    • Elle en est fort aise.
    • Elle est tout aise et tout heureuse d’avoir trouvé ce mari-là.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Ce ou ces termes devraient être créés dans des articles séparés.

  1. (Figuré) Se sentir indisposé.
    • Être mal à son aise :
  2. (Figuré) Encourager quelqu’un, empêcher qu’il n’ait de la timidité ou de l’embarras, faire qu’il soit dans un état de liberté et de familiarité.
    • Mettre quelqu’un à son aise.
    • Mettre les gens à leur aise.
    • Je le craignais, mais il m’a mis promptement à mon aise par la franchise de ses discours.
    • Je n’osais vous parler de cela, mais vous me mettez à mon aise en m’en parlant le premier.
    • C’est un homme agréable et commode, avec qui on est toujours à son aise.
  3. (Par ellipse) à votre convenance, quand vous voudrez.
    • Faîtes le à votre aise.
  4. (Par ellipse) selon son bon vouloir, librement.
    • Être à son aise, vivre à son aise.
  5. (Ironique) Comme il vous plaira.
    • À votre aise !
  6. (Familier) Manquer aux convenances, en user avec trop de liberté, de familiarité.
    • Se mettre à son aise
  7. (Familier) Ne faire que ce qui plaît, sans se gêner, sans se fatiguer.
    • N’en prendre qu’à son aise
  8. (Familier) Se dit à une personne qui donne quelque conseil difficile à pratiquer et qu’elle n’est pas obligée de suivre, ou qui parle avec sang-froid des misères et des douleurs qu’elle n’éprouve pas.
    • Vous en parlez bien à votre aise

paix et aise /pɛ.e.ɛz/

  1. Une vie tranquille, sans contrainte et sans soins.
    • Je ne demande que paix et aise.
    • (adverbial) Il vit chez lui paix et aise.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • aise sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin adjacens (« à proximité, sous la main ») → voir aiable, aiage et aier.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

aise /Prononciation ?/

  1. Qui est à l’aise.
  2. Aisé, facile.

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

aise /Prononciation ?/

  1. Aisément.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

aise /Prononciation ?/ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Chose dont on a le droit d’user ou de s’aider.
    • aise de ville, servitude communale, chemin, passage.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle aise 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg

Occitan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

aise /Prononciation ?/ (graphie normalisée) masculin

  1. Récipient.

Références[modifier | modifier le wikicode]