albus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’indo-européen commun *albho [1] (« blanc ») qui donne l’ombrien alfu, le sabin alpus « blanc », le grec ancien ἀλφός, alphos, « blancheur, lèpre blanche » , l’ancien haut allemand Elbiz « cygne », l’anglais elf, « elfe » ; d’où quelques toponymes comme Alba Longa, Albunea, Alpes en raison de leurs sommets blancs, Albion en raison des falaises de craie.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif albus albă album albī albae albă
Vocatif albe albă album albī albae albă
Accusatif album albăm album albōs albās albă
Génitif albī albae albī albōrŭm albārŭm albōrŭm
Datif albō albae albō albīs albīs albīs
Ablatif albō albā albō albīs albīs albīs

albus masculin

  1. Blanc.
    • albus an ater sit, nescio.
      j'ignore s'il est blanc ou noir : je ne le connais pas.
    • albus calculus.
      caillou blanc (utilisé pour le vote, il indique que l'on approuve une décision ou que l'on blanchit un accusé).
    • alba avis.
      un oiseau blanc : un oiseau rare, une chose introuvable.
  2. Pâle, blême, effrayé, pâli.
    • urbanis albus in officiis, Mart. 1, 56 fin
      blême à cause des soucis de sa fonction publique.
  3. Pur, serein, clair, limpide.
    • albae sententiae, Senèque.
      pensées limpides.
  4. Heureux, favorable, propice.
    • simul alba nautis stella refulsit, defluit saxis agitatus umor, Horace. C. 1, 12, 27
      dès que l'étoile blanche (= la bonne étoile) a brillé aux yeux des marins, les flots agités tombent doucement du haut des rochers.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]