alimentation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De aliment et du suffixe -ation.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
alimentation alimentations
/a.li.mɑ̃.ta.sjɔ̃/

alimentation /a.li.mɑ̃.ta.sjɔ̃/ féminin

  1. Action d’alimenter ou de s’alimenter.
    • L’alimentation a pour but de faire pénétrer dans l’organisme animal les matériaux nécessaires à la nutrition. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • Naturellement, de tout l'hiver, le crapaud ne prend aucune nourriture. Une abondante alimentation estivale a entreposé dans son organisme quantité de matériaux nutritifs. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • […]: l'abatage des animaux destinés à l’alimentation de la population se faisait encore en ville où chaque boucher possédait son écorcherie particulière; […]. (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950)
    • Par exemple, de la folle-avoine sera plus inacceptable dans une production de céréales destinée à la panification, que une céréale destinée à l’alimentation du bétail. (Gabriel Guet, Mémento d'agriculture biologique, 2e éd., p.187, éditions Agridécisions, 2003)
  2. Domaine de tout ce qui se rapporte à l’apport de nourriture permettant à un organisme vivant de fonctionner.
  3. (Par extension) Système secondaire, qui assure l’apport d’éléments de base et d’énergie à un système principal qui dépend du premier pour son fonctionnement.
    • (Textile)Les organes qui concourent à l'alimentation sont : Les cylindres alimentaires, les pressions, les guide-fils, les tambours entraîneurs d'ensouple et les supports d'ensouple. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le système d’alimentation en carburant d’un moteur.
    • Les alimentations des microordinateurs utilisent depuis longtemps un système à découpage qui leur épargne les lourds transformateurs fonctionnant à cinquante hertz qui seraient, sinon, nécessaires.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]