amoureux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir amour et -eux

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin amoureux
/a.mu.ʁø/
amoureux
/a.mu.ʁø/
Féminin amoureuse
/a.mu.ʁøz/
amoureuses
/a.mu.ʁøz/

amoureux /a.mu.ʁø/

  1. Qui aime d’amour.
    • Modeste n’est pas seulement amoureuse, elle aime quelqu’un ! répondit obstinément la mère. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Les deux frères devinrent amoureux de moi, chacun avec les nuances de son caractère. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Dès le lendemain du crime, je devins éperdument amoureux de Rosalie. Je songeai aussitôt à en faire ma maîtresse, […]. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
  2. Qui est enclin à l’amour.
    • Être d’un tempérament amoureux, de complexion amoureuse.
  3. Qui exprime, qui marque de l’amour, qui est plein de sentiments d’amour, ou qui tend, qui est propre à inspirer de l’amour.
    • Bon vin, bons mots, gaillardes chansonnettes ;
      Sont aiguillons aux amoureux désirs,
      En toute porte entr’ouverte aux plaisirs
      L’adroit Amour aisément s’insinue.
      (Jean de la Fontaine, Le Sassenage -1691- Conte, dans Contes et nouvelles en vers, Vol. 3, 1762, p. 185)
  4. (Par extension) Qui a une grande passion pour quelque chose.
    • Être amoureux de la gloire, de la liberté. - Il est amoureux de la peinture. - Il est amoureux de tableaux.
  5. Qui est relatif à l’amour.
    • Et ce fut sans plus tarder, parmi la paille, préparée d’avance bien sûr, la culbute amoureuse, l’éclair des cuisses sans pantalon, l’étreinte farouche et brutale. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les excès amoureux donnent plus d’entraînement que de lassitude et sont moins difficiles à recommencer le lendemain que la semaine suivante. (Pierre Louÿs, Trois Filles de leur mère, 1926)
    • La jeune fille arabe est toujours un enfant, et c’est par là qu’elle donne le ton (de même que la vierge hellène) à la poésie amoureuse toute naïve qui refleurit depuis trois mille ans autour des mers levantines. (Pierre Louÿs, La Femme dans la poésie arabe, 1901, dans Archipel, 1932)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin amoureux
/a.mu.ʁø/
amoureux
/a.mu.ʁø/
Féminin amoureuse
/a.mu.ʁøz/
amoureuses
/a.mu.ʁøz/

amoureux /a.mu.ʁø/

  1. Celui, celle qui aime d’amour ou que l'on aime d’amour.
    • […] il avait eu jadis une amoureuse, mais qu’en l’année 92, il était parti pour la levée en masse à cause de l’invasion des Prussiens, et qu’à son retour à Fénétrange, il avait trouvé cette personne mariée, chose naturelle, puisqu’il ne s’était jamais permis de lui déclarer son amour ; […] (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Il était la proie de Carmen […]. Et non seulement il la subissait, mais encore il la recherchait, épris de sa chair de grande amoureuse lascive et insatisfaite, parfois ruée dans des débordements insensés, de quoi combler l'imagination la plus follement macérée dans les laves de l'érotisme épuisant. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.103)
    • Maintenant, il retrouvait les traits fins, le regard chargé de douceur de sa petite amoureuse d’autrefois dans cette jeune femme […] (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
  2. (Théâtre) Celui, celle qui joue les personnages d’amoureux, d’amoureuses.
    • Rôle d’amoureux, d’amoureuse.
    • Jouer les amoureuses.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]