appréhender

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : apprehender

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin apprehendere (« prendre, saisir, attraper »)
→ voir aussi apprendre

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

appréhender /a.pʁe.ɑ̃.de/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Justice) Prendre, saisir ; en parlant des prises de corps.
    • Grande donc fut sa surprise lorsque, […], il se vit appréhendé vigoureusement par deux douaniers qui s’étaient dissimulés dans l’intérieur du taillis et dont il n’avait naturellement pu soupçonner la présence. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Aussi rien n'est-il plus naturel que de voir des policiers […] prendre, pour ne pas effaroucher leur proie, l'apparence des gars qu'ils ont la mission d'appréhender. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
  2. Craindre, tenir pour dangereux, nuisible.
    • J'appréhendais de retrouver ce moment terrible où je m'étais senti sombrer dans l'inconscience, tandis qu'en même temps je me débattais de toutes mes forces pour ne pas mourir. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • […]; Mikkelsen dans l'incertitude sur le fonctionnement de sa station, appréhendait surtout que les colons venus d'Angmagsalik ne fussent atteints du « mal du pays ». (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • C’est une affaire dont on appréhende les suites.
    • Il appréhende de se présenter devant vous.
    • On appréhende que la fièvre ne revienne.
    • Done Elvire — Si le Ciel n'a rien que tu puisses appréhender, appréhende du moins la colère d'une femme offensée. (Molière, Don Juan, acte I scène III)
  3. (Littéraire) Saisir par l'esprit, comprendre.
    • Pour échapper au monisme de Parménide, Aristote eût pu faire remarquer que l'expression « L'Être est » est vide de sens, car aucune expérience vécue ne correspond à la saisie de l'être en soi : nous n'appréhendons que des « étants ». (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
    • Il y avait vraiment une malédiction du Ciel sur les ganaches de sacristie qui n’appréhendaient pas de manier une plume. Leur encre se muait aussitôt en une pâte, en un galipot, en une poix qui engluaient tout. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]