apprêt

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du verbe apprêter.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
apprêt apprêts
/a.pʁɛ/

apprêt /a.pʁɛ/ masculin

  1. (Surtout au pluriel) Action d’apprêter ou de préparer.
    • Pendant les quelques jours demandés par les apprêts de cette solennité forestière, le salon de la villa Mignon offrit alors le tranquille aspect que présente une famille très-unie. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Les deux chasseurs se livrèrent alors, sans échanger une parole, aux apprêts de l’un de ces soupers qu’un long exercice a toujours le privilège de faire trouver excellents. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Par la foi de mon ordre ! s’écria-t-il, ces hommes font leurs apprêts avec plus de discipline qu’on n’aurait pu en attendre de leur part, ……. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Elle assista à tous les apprêts du mariage avec une impassibilité qui la surprenait elle-même. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Elle était vierge de corps seulement. Même quand le robuste travailleur de la glaise l'eut initié aux délicats titillements de la fornication sans apprêts, il ne parut pas qu'elle eût gagné ou perdu à l'opération. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.30)
  2. (Technologie) Manière dont on apprête certaines matières, les cuirs, les étoffes, les toiles ; opération par laquelle on les transforme en vue de l’usage et de la vente.
    • Ce cuir ne vaut rien, on lui a donné un mauvais apprêt. - Ce drap est mauvais, l’apprêt n’en vaut rien.
  3. Assaisonnement des mets.
    • Souvent l’apprêt des viandes coûte plus que les viandes mêmes.
  4. Substances, matières qui servent à apprêter.
    • Chapeau sans apprêt.
  5. (En particulier) (Peinture) Mélange de chaux et de colle pour blanchir la toile avant de la peindre.
    • Il n’y a pas d’apprêt dans cette toile.
  6. (En particulier) Préparation spéciale de couleurs pour peindre sur verre.
    • Peinture d’apprêt.
  7. (Figuré) Affectation dans les manières, dans le langage, dans le style.
    • L’apprêt de ses manières fatigue. - Une beauté sans apprêt. - Il y a trop d’apprêt dans son style.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Peinture d’apprêt, ancien nom de la peinture sur verre.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]