après-midi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Composé de après et de midi.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

(orthographe traditionnelle)
Invariable
après-midi
/a.pʁɛ mi.di/
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
après-midi après-midis
/a.pʁɛ mi.di/

après-midi /a.pʁɛ mi.di/ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Moment de la journée compris entre le midi et le soir, donc la seconde moitié du jour.
    • Le lendemain, l’après-midi fut encore une fois ensoleillé et brûlant. Je me rappelai des après-midi pareils, il y avait bien des années […] (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • […], il fut convenu qu’ils feraient à quatre une joyeuse partie de campagne, et qu’après un pique-nique on passerait indolemment l’après-midi sous les arbres et dans les fougères des bois situés entre Ashford et Maidstone. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, p. 18, éd. 1921)
    • Après un gigot flageolets avalé chez belle-maman, qu’il appelle « ma mère », monsieur met à profit l’après-midi dominical pour s’immerger dans la comptabilité familiale. (Patrick de Funès, Médecin malgré moi, 2008)
  2. (En particulier) (Métrologie) Les heures de midi à 17 ou 18 heures, utilisées dans le système horaire de 12 heures et dites de l’après-midi, ainsi que du soir, pour éviter l’ambiguïté avec celles du matin.
    • Deux heures de l’après-midi correspond à 14 heures dans le système horaire de 24 heures.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
La huitième édition (1932-1935) du dictionnaire de l'Académie française donnait ce mot masculin ; mais la neuvième édition (1992-...) lui donne les deux genres.
Le genre masculin est le plus courant. En France, cependant, ainsi que dans le parler populaire canadien, le genre féminin se rencontre aussi. Son utilisation est également relativement fréquente en Belgique et en Suisse.
  • C’était une froide après-midi de novembre. Je venais justement d’expédier un dîner plus solide qu’à l’ordinaire […] (Edgar Poe, L’Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
  • L’abbé Plomb est privé de sa gouvernante qui s’absente, cette après-midi, et il prend son repas, chez nous ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]