arçon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Arcon, Arçon

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De archet, « petit arc ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
arçon arçons
/aʁ.sɔ̃/

arçon /aʁ.sɔ̃/ masculin

  1. (Sport) Une des deux pièces de bois cintrées qui forment le corps de la selle.
    • Comme on était en pays ami et par conséquent éloigné de tout danger, il avait accroché son casque à l’arçon de sa selle. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Ce cavalier vêtu de noir, glissant silencieusement dans les sables, emportant à l’arçon de sa selle un enfant garrotté, […], avait un aspect fatal et étrange. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Plus loin, un jeune adolescent à cheval, vêtu d’un « poncho » aux brillantes couleurs avec le traditionnel lasso pendu à l’arçon de sa selle, me salua d’un « buenos dias ». (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Arts) Instrument en forme d’archet.
    • (Marbrerie) Archet fait avec une lame d'acier et une corde à boyau, qui sert à faire mouvoir le foret pour percer des trous dans le marbre.
    • Les chapeliers battent avec un arçon le poil qui sert à fabriquer les feutres.
  3. (Viticulture) Sarment de vigne que l’on courbe pour activer sa production.
  4. (Argot) (Vieilli) (Rare) Signe d’alerte convenu entre voleurs.
    • Du temps de Vidocq l’arçon était un crachement et un C figuré à l’aide du pouce droit sur la joue droite.

Expressions[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Traductions[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]