armer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin arma (arme, soldats en armes).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

armer /aʁ.me/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Pourvoir d’armes ; équiper.
    • Cependant, par précaution, Jasper Hobson, le sergent et Mrs. Paulina Barnett elle-même s'armèrent de fusils. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Nos grandes places de guerre, Strasbourg et Metz, les véritables boulevards de notre défense, n’avaient été ni armées, ni approvisionnées. (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.124, Bloud & Barral, 1883)
    • Hébert leur avait déclaré toutefois que Clouet s’était armé d'un couteau pour frapper Latour et « qu'il n'était qu'un assassineur, un Barrabas et un empoisonneur». (Paul d’Estrée, Le Père Duchesne: Hébert et la commune de Paris (1792-1794), Librairie Ambert, 1908, p.8)
  2. Lever des soldats, lever des troupes.
    • Il attaquait dans le moment unique et irretrouvable d'une guerre civile qui armait les uns contre les autres les princes de la branche allemande ; […]. (Auguste Simon Jean Chrysostome Poirson, Histoire du règne de Henri IV, 1865, préface, p.XLIV)
    • […]: après avoir harcelé la révolution dans l'Assemblée, elles l'attaquèrent plus tard à force ouverte, le clergé par des soulèvements intérieurs, la noblesse en armant l'Europe contre elle. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
  3. (Marine) Équiper un bâtiment, le pourvoir de tous les objets nécessaires pour le mettre en état de prendre la mer, qu’il s’agisse d’un bâtiment de guerre, de commerce ou de loisir.
    • La délivrance des lettres de marque et le droit de course avec commission, c'est-à-dire après avoir reçu du roi l'autorisation d’armer des navires et de courir sus aux étrangers dont on avait à se plaindre, devinrent bientôt très profitables aux armateurs malouins et à leurs confrères des autres ports. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.47)
    • L'année même de la prise de la Bastille, 1789, Paimpol n'armait plus que six terre-neuviers, quatre en 1790. (Christian Querré, La Grande Aventure de Terre-Neuvas de la baie de Saint-Brieuc, 1998)
  4. (Par extension) (Marine) Enrôler un marin sur un navire.
  5. (Figuré) Exciter à prendre les armes.
    • Ses vices ont armé tous les honnêtes gens contre lui. - Armer le fils contre le père, l’ami contre l’ami.
  6. (Militaire) Garnir une Place de guerre, ses remparts, de pièces de canon.
  7. (Militaire) (Chasse) Mettre une arme en situation de fonctionner.
  8. (Par extension) Garnir une chose avec une autre qui la fortifie, qui la met plus en état de servir.
    • Armer un aimant. Armer une poutre de bandes de fer. Armer une meule de moulin avec des liens de fer.
  9. (Figuré) Munir de certains pouvoirs, de certains moyens intellectuels ou autres de défense ou d’attaque.
    • Bien que les ruminants soient les mieux armés stomacalement pour digérer la cellulose, il n'arrivent pas à la transformer complétement, […]. (La culture de l'esparcette dans le canton de Vaud, page69, Association pour le développement de la culture fourragère, 1950)
    • Le gouvernement doit être armé contre les désordres. La justice est armée contre les délits de ce genre. J’étais bien armé pour répondre à cette objection.
  10. (Fauconnerie) Attacher des sonnettes au faucon.
    • Armer l’oiseau.
  11. (Musique) Mettre à la clef le nombre de dièses ou de bémols convenables pour indiquer le ton dans lequel est écrit l’air ou le morceau instrumental.
    • Armer la clef.
  12. (Équitation) Résister.
  13. (Marine) Garnir d’une protection une manœuvre.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]