assoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin assidere.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

assoir /a.swaʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison), (orthographe rectifiée de 1990)

  1. S’appuyer sur son derrière ; poser son séant sur un support.
    • Sur deux sièges contigus sont assis Fulk Ephrinell et miss Horatia Bluett. Ils causent en crayonnant des chiffres. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.6)
  2. Baser, établir, fonder une chose sur une autre.
    • Il assoit sa renommée sur ses capacités.
  3. (Figuré) Poser durablement un objet sur un autre.
    • Les architectes ont décidé d’assoir le bâtiment sur une structure parasismique.
  4. (Figuré) Consolider, affermir.
    • Il est en train d’assoir son autorité.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Poser sur son séant (1) :

Baser une chose sur une autre (2) :

Poser durablement un objet sur un autre (3) :

Consolider (4) :

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

s’assoir /sa.swaʁ/ pronominal 3e groupe (conjugaison), (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Se mettre sur son séant.
    • Je m’assois toujours à la même place.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

→ voir asseoir