aubaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom commun 1)De aubain, « étranger (appartenant à un autre ban) ». Le latin vulgaire alibanus, dérivé de alibi, « ailleurs », a pu interférer.
(Nom commun 2 : Variété de blé) Du latin albus (« blanc »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
aubaine aubaines
/o.bɛn/

aubaine /o.bɛn/ féminin

  1. (Histoire) Succession aux biens d’un étranger qui meurt dans un pays où il n’est pas naturalisé, dans l’Ancien Régime.
    • À la mort d’un autre Gradis, l’intendant prétendit confisquer les biens du défunt au profit du Trésor, en vertu du droit d’aubaine. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Par extension) Droit de recueillir cette succession.
    • L’aubaine appartenait au roi, ou à l'époque féodale au seigneur.
  3. (Figuré) Avantage inespéré qui arrive à quelqu’un.
    • Tout homme qui a profité d'une bonne aubaine —et pour eux tout, profit, capitaliste est une bonne aubaine— doit en faire profiter les personnes qui ont droit à son affection ou à son estime […] (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VI, La Moralité de la violence, 1908, p. 294)
    • Les petites gens eux, besogneux et si méritants, pour qui le passage des roussettes, des « tchatchas » et des draines était l’aubaine annuelle, quel tort n’allaient-ils pas subir ? (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
aubaine aubaines
/o.bɛn/

aubaine /o.bɛn/ féminin

  1. (Botanique) (Agriculture) Variété de blé.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]