aumusse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xiie siècle) Du latin médiéval almutium, almutia d’usage ecclésiastique dans les années 1160 et séculier vers 1250 ; apparenté à l’espagnol almuça, l’italien almuzia, l’occitan almussa et, peut-être l’allemand Mütze (moyen bas allemand almuz) ; plus avant d’origine obscure : le latin amictus, amiculum (« vêtement » → voir amict, ameuche en ancien français) fait difficulté du point de vue phonétique (comment expliquer le /l/ ?), l’arabe al-mustaka (« manteau de fourrure à longues manches ») fait difficulté du point de vue historique.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aumusse aumusses
/Prononciation ?/
Chanoine avec une aumusse au bras.

aumusse féminin

  1. Fourrure dont les chanoines, les chapelains et les chantres se couvraient autrefois la tête et qu’ils portent ordinairement sur le bras.
    • Il avait aussi aidé les prêtres à se vêtir. Aux uns, il mettait l'étole, aux autres l'aumusse, aux diacres l'aube. (Charles De Coster; La Légende d'Ulenspiegel)
    • En ce moment, il caressait d'ailleurs sa chimère, un désir déjà vieux de douze ans, un désir de prêtre ! un désir qui, formé tous les soirs, paraissait alors près de s'accomplir ; enfin, il s'enveloppait trop bien dans l'aumusse d'un canonicat vacant pour sentir les intempéries de l'air. (Honoré de Balzac; Le Curé de Tours, 1832)
    • …et l'humble prêtre, encapuchonné d'une aumusse, marcha derrière, son missel sous le bras. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842 )

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Voir ci-dessus.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

aumusse /Prononciation ?/ féminin

  1. Chaperon garni de fourrure.
    • S’aumuce trait, si li dit : Tien, Freme te la ja sus ton chief. (Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 3754 ds T.-L.)
  2. Aumusse.
    • Renart est, quant veut, abbé;
      Quant il veut, l’aumuce prent
      Tout à son commandement.
      (Roman de Renard)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]