autochtone

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1560) Du latin autochthon, dérivé du grec ancien αὐτόχθων, autókhthôn et composé de αὐτός, autós (« soi-même ») et de χθών, khthốn (« terre »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autochtone autochtones
/o.tok.ton/

autochtone /o.tok.ton/ masculin et féminin identiques

  1. Qui est issu du lieu même où il se manifeste, par opposition à un phénomène d’origine étrangère.
    • Et l’absence de tels fonds en France a conduit à ce que les deux tiers des actions issues des privatisations massives de ces vingt dernières années soient cédées à des fonds de pension étrangers ! Drôle de schizophrénie que celle de nos gouvernements de gauche et de droite, qui ont démantelé les institutions d’un capitalisme autochtone pour favoriser un capitalisme de marché financier aux mains d’investisseurs anglo-saxons ! (L’Express, 20 octobre 2005)
  2. (Spécialement) Se dit d’une espèce végétale ou animale originaire de l’endroit où on la trouve, et qui n’a donc pas été importée ni transplantée.
    • Comment ose-t-on exhiber tant de fromages, dont beaucoup ne sont que des produits de marketing, quand on sait […] que la plupart des races de vaches, de chèvres et de brebis ont disparu ou sont en voie de disparition et que la flore autochtone, la prairie naturelle, est le plus souvent remplacée par du ray-grass, réputé pour augmenter la production laitière ? (L’Express, 27 mars 2003)
    • Quant aux trois espèces répertoriées d’écrevisses américaines, elles sont désormais présentes dans toutes les régions au détriment de l’écrevisse autochtone. Faut-il considérer qu’après tout la France y gagne en biodiversité, les envahisseurs n’ayant pour l’instant jamais été fatals à une espèce endémique ? (L’Express, 15 avril 1999)
  3. (Anthropologie) (Population) dont la présence dans un lieu peut être établie depuis de nombreuses générations, par opposition aux colons ou aux étrangers ; (individu) dont les ancêtres sont originaires du lieu, ou qui se considère comme tel.
    • Peuple autochtone, population autochtone.
    • Les habitants de l’Attique se disaient autochtones.
    • Mais résumons cette large vue de la civilisation, disait le savant qui pour l’instruction du sculpteur inattentif avait entrepris une discussion sur le commencement des sociétés et sur les peuples autochtones. (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
  1. (Spécialement) (Amérique) Relatif aux peuples qui occupaient déjà le sol américain avant l’arrivée des Européens.
    • Gouvernement autochtone, chef autochtone, communauté autochtone.
    • Même si la responsabilité envers les peuples autochtones vivant dans les réserves repose sur le gouvernement fédéral, c’est le ministre délégué des Affaires autochtones du Québec, Geoffrey Kelley, qui présidera cette table à laquelle se joindra le premier ministre et quelques ministres concernés. (Le Devoir, 28-29 octobre 2006)
    • La surreprésentation des autochtones dans les prisons canadiennes est un fait connu, mais ces disparités entre délinquants autochtones et non autochtones ne sont pas aussi bien documentées. (L’Actualité, 16 octobre 2006)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Se dit d’une espèce végétale ou animale (2) :
Relatif aux peuples originaires d’un lieu (3) :
Relatif aux ethnies qui occupaient déjà le sol américain (3) :

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Se dit d’une espèce végétale ou animale (2) :
Relatif aux habitants d’un endroit, nés sur le sol où ils habitent (3) :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autochtone autochtones
/o.tok.ton/

autochtone /o.tok.ton/ masculin et féminin identiques

  1. (Anthropologie) Personne dont les ancêtres sont originaires du sol où elle habite, par opposition à colon, étranger, immigré.
    • Jamais, depuis la guerre de Cent Ans, on n’avait vu autant d’Anglais dans les environs de Poitiers. […] Cette nouvelle invasion pacifique ne suscite au pis qu’indifférence polie chez l’autochtone, qui peut désormais croiser sur les routes départementales le prêtre anglican de la communauté. (Le Point, 17 mars 2005)
  2. (En particulier) (Amérique) Personne appartenant à un des peuples qui occupaient déjà le sol américain avant l’arrivée des Européens.
    • Les autochtones sont encore loin de l’instauration — tant souhaitée — de relations « d’égal à égal » avec les Blancs. (Le Devoir, 28-29 octobre 2006)
    • La surreprésentation des autochtones dans les prisons canadiennes est un fait connu, mais ces disparités entre délinquants autochtones et non autochtones ne sont pas aussi bien documentées. (L’Actualité, 16 octobre 2006)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Si l’appellation « Indiens » a longtemps désigné les peuples appartenant aux ethnies qui occupaient déjà le sol américain avant l’arrivée des Européens, c’est le terme autochtones qui est couramment utilisé depuis le milieu du XXe siècle. Le mot Indien, en effet, était considéré comme à éviter, étant né de la méprise des Européens qui, en mettant le pied en Amérique, croyaient être arrivés en Inde.
Toutefois, à strictement parler, le mot autochtone désigne simplement une personne née là où elle habite. Il s’oppose non seulement à conquérant ou colon au sens historique, mais aussi, plus généralement, à étranger ou même visiteur. Ainsi, lorsque les Européens sont arrivés dans la vallée du Saint-Laurent, ils pouvaient dire effectivement qu’ils y avaient rencontré des autochtones car ils étaient alors des visiteurs. Mais les Hurons ramenés par Jacques Cartier en France pouvaient tout aussi bien appeler autochtones les Français qu’ils ont rencontrés à Versailles. Aujourd’hui, après plus d’une dizaine de générations, on pourrait dire que les Canadiens français installés au Québec sont également des autochtones, par rapport aux touristes et aux visiteurs. Il faut dire que ce sens général d’autochtone est inusité (voire inconnu) au Québec, en raison du sens spécifique d’« Amérindien » que ce mot a pris dans l’usage.
Le mot Amérindien, qui, contrairement à Indien et à autochtone, n’est grevé d’aucune ambiguïté, a également été créé au milieu du XXe siècle pour distinguer les « Indiens d’Amérique » des « Indiens de l’Inde ». Il demeure couramment utilisé aujourd’hui, mais surtout lorsque l’on traite de ces peuples des points de vue culturel ou historique.
Ainsi, le mot autochtone est celui qui est couramment utilisé par les autorités et les médias (y compris par les intéressés eux-mêmes), surtout lorsqu’on parle de ces peuples sur les plans politiques et sociaux contemporains. L’avantage gagné par autochtone sur Amérindien est parallèle à l’emploi généralisé de son équivalent en anglais (native), sur un continent et dans une administration publique largement dominés par l’anglais (les affaires autochtones sont de compétence fédérale au Québec).
Dans l’administration fédérale canadienne, on met souvent la majuscule initiale au substantif (un Autochtone), ce qui est une façon d’assimiler ce mot à un nom de nationalité.
Le terme aborigène, qui peut s’appliquer aux peuples autochtones de tous les continents, est plus souvent employé à propos des peuples autochtones d’Australie.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Personne dont les ancêtres sont originaires du sol où elle habite (1) :
Personne appartenant à une des ethnies qui occupaient déjà le sol américain (2) :

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Personne dont les ancêtres sont originaires du sol où elle habite (1) :
Personne appartenant à une des ethnies qui occupaient déjà le sol américain (2) :

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. a et b TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (autochtone)
  2. a et b Nouveau Petit Robert, 2001
Article de qualité Cet article a été défini comme article de valeur faisant honneur au Wiktionnaire, le dictionnaire libre et universel.
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que celle de la liste des articles de valeur.
Article de qualité