autoriser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin auctorizare, de auctor ( « auteur ») ; de l’ancien français actorisier (« donner autorité à quelque chose, certifier, prouver »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

autoriser /ɔ.tɔ.ʁi.ze/, /o.tɔ.ʁi.ze/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Revêtir d’une autorité.
    • C’était le Roi qui autorisait les magistrats.
    • (Pronominal)Les coutumes s’autorisent par le temps et acquièrent force de loi.
  2. (Par extension) Mettre en droit de faire une chose, en fournir un motif, un prétexte.
    • Traitez-le sévèrement, vous y êtes autorisé par la conduite déloyale qu’il a tenue à votre égard.
    • La confiance que vous m’accordez m’autorise à vous dire que…
    • Par vos propos indiscrets, vous autorisez cet enfant à oublier ses devoirs.
  3. Accorder le pouvoir, la faculté, la permission de faire quelque chose.
    • M’autorisez-vous, maintenant, s’informa-t-il, en affectant une rondeur pleine de suffisance, à évoquer l’atmosphère du crime ? (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • Une femme ne peut contracter, si son mari ne l’autorise, ne l’y autorise.
    • Une femme qui s’est fait autoriser par justice.
    • Autoriser une société anonyme par ordonnance.
    • C’est une action que les lois autorisent.
    • Leurs criminelles tentatives autorisent la sévérité de ces mesures.
  4. Prendre droit ou prétexter de faire quelque chose.
    • (Pronominal)Il justifiait leur conduite pour s’autoriser à les imiter.
    • (Pronominal)Il s’autorise de votre exemple, de vos maximes pour agir de la sorte.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références[modifier | modifier le wikicode]