bénin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Benin, Bénin, Benín

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin benignus (→ voir malin au sujet de l’« irrégularité » du masculin bénin et de la conservation de la forme féminine bénigne).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin bénin
/be.nɛ̃/
bénins
/be.nɛ̃/
Féminin bénigne
/be.niɲ/
bénignes
/be.niɲ/

bénin /be.nɛ̃/

  1. Doux et bienveillant.
    • Il n’est pas d’homme plus bénin.
    • Une humeur bénigne.
    • Qui ont abondance de ce sang bénin. (Blaise Pascal, Provençal 9.)
    • Ô Seigneur, vous qui donnez aux juges ces regards bénins, ces oreilles attentives et ce cœur toujours ouvert à la vérité. (Jacques-Bénigne Bossuet, le Tellier.)
  2. (Ironique) Trop bon, dont la tolérance tourne à la faiblesse.
    • On n’est pas plus bénin que cet homme-là.
    • Les maris les plus bénins du monde. (Molière, Éc. des f. I, 6.)
  3. (Figuré) Propice, favorable.
    • Être né sous un ciel bénin.
    • Nous bénéficions d’une influence bénigne.
    • Les cœurs sont saisis d’une joie soudaine par la grâce inespérée d’un beau jour d’hiver, qui après un temps pluvieux vient réjouir tout d’un coup la face du monde ; mais on ne laisse pas de lui préférer la constante sérénité d’une saison plus bénigne. (Jacques-Bénigne Bossuet, Marie-Thér.)
    • Un astre plus bénin vient d’éclaircir tes jours. (Pierre Corneille, Théod. V, 3.)
    • J'ai de vœux parjurés trahi les dieux bénins. (Abbé Mathurin Régnier, Élég. IV.)
    • Mais si d’un œil bénin vous voyez mes hommages. (Molière, Tart. IV, 5.)
  4. (Médecine) Qui n’est pas alarmant.
    • Un rhume, en apparence bénin peut, s’il est négligé, dégénérer en bronchite ou en pneumonie ; le plus sage serait d’éviter de courir ce risque en prenant des précautions nécessaires pour que vous ne vous enrhumiez pas. (Mieux vaut prévenir que guérir, dans Almanach de l’Agriculteur français - 1932, p. 33, éditions La Terre nationale)
  5. (En particulier) Qualifie une affection qui n’est pas cancéreuse.
    • Une tumeur bénigne.
  6. (En particulier) Qui agit doucement.
    • C’est un remède bénin.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]