baïonnette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir Bayonne et bayonnette. Les premières armes de ce genre furent fabriquées à Bayonne.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
baïonnette baïonnettes
/ba.jɔ.nɛt/

baïonnette /ba.jɔ.nɛt/ féminin

  1. (Militaire) Arme pointue qui s’ajuste au bout du fusil et que l’on peut en retirer à volonté.
    • J'ai vu, au temps de cette même assemblée, les mêmes événements qui se renouvellent à cette époque; […] ; la liberté indéfinie du commerce, et des baïonnettes pour calmer les alarmes ou pour apaiser la faim, […]. (Maximilien Robespierre; Sur les subsistances, séance de la Convention du 2 décembre 1792)
    • […] cette ville qui, ceinte de murailles, […], avait été audacieusement attaquée par le comte de Raousset à la tête de moins de deux cent cinquante Français, et enlevée à la baïonnette en deux heures. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Je me rappelai avoir vu le jour même, au côté de Grégoriska, le long couteau de chasse qui servait de baïonnette à sa carabine. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Une jeune fille a été frappée d'un coup de baïonnette à la mâchoire gauche et l'arme est ressortie par la pommette droite. (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
  2. (Par extension) (Militaire) Soldat armé d'une telle arme.
    • On entrevit cette chute le lendemain de Froeschwiller, […]. Pour l’empêcher, Napoléon III devait rentrer dans Paris, s'y entourer de conseillers éclairés et de baïonnettes dévouées. (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.123, Bloud & Barral, 1883)
  3. (Par extension) (Électricité, Mécanique) Système d'attache.
    • Les douilles d'ampoules électriques sont, soit à vis, soit à baïonnette.
    • Tuyaux avec raccords à baïonnette.
  4. (Aéronautique) Manœuvre d’un aéronef en phase d’approche finale qui lui permet de changer de piste sur une aérodrome comportant deux pistes parallèles.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Nous sommes ici par la volonté du peuple, et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]