badaud

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien occitan badau avec substitution du suffixe -au par le suffixe roman -aud.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin badaud
/ba.do/
badauds
/ba.do/
Féminin badaude
/ba.dod/
badaudes
/ba.dod/

badaud /ba.do/ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Niais qui admire tout, s’amuse à tout, qui est d’une curiosité frivole.  [1]
    • Un des derniers se vantait d’être,
      En éloquence si grand maître,
      Qu’il rendrait disert un badaud,
      Un manant, un rustre, un lourdaud.

      (Jean de La Fontaine, Le Charlatan)
  2. Flâneur qui passe le temps en regardant tout ce qui lui semble extraordinaire ou nouveau. [2]
    • Tous les Parisiens sont des badauds quoique sur dix habitants de Paris il y ait neuf provinciaux. (Gustave Flaubert, Dictionnaire des idées reçues)
    • On arriva sur une petite place circulaire, où étaient dressées quelques boutiques, un bal, un manège. Il n’y avait pas grande foule, quelques badauds seulement circulaient. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Niais (1) :
Flâneur (2) :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin badaud
/ba.do/
badauds
/ba.do/
Féminin badaude
/ba.dod/
badaudes
/ba.dod/

badaud /ba.do/ masculin

  1. Dont la curiosité est un peu naïve.
    • C’est un homme très badaud.
    • Cette femme semble bien badaude, elle fera sans doute un bon client.

Références[modifier | modifier le wikicode]