bagarre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : bagarré

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1628) Probable emprunt à l'occitan bagarro (« rixe ») [1], lui-même du basque batzarre (« confusion de personnes », proprement « réunion, assemblée »), le gascon a batsarre (« tumulte ») et le moyen français bagarot (« bruit, tumulte »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bagarre bagarres
/ba.ɡaʁ/

bagarre /ba.ɡaʁ/ féminin

  1. (Vieilli) Rencontre fortuite d'équipages, embarras de voitures [2].
    • Nous étions entrés dans la bagarre de quelques centaines de voitures d'enterremens, qui faisaient ensemble file à la porte étroite du cimetière, et, dans l'impossibilité de me retirer, il me fallut subir quelques heures d'attente au milieu de ce noir entourage. (Heinrich Heine, De la France - Paris, 19 avril 1832)
  2. (Par extension) Tumulte, mêlée bruyante et désordonnée.
    • Les mœurs des compagnonnages furent longtemps fort remarquables par leur brutalité ; avant 1840, il y avait constamment des bagarres, souvent sanglantes, entre groupes de rites différents ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.268)
    • Je redoutais une rixe. Une vraie bagarre avec coups de carafe, de chaise et pétarade de revolver. Il ne s'est rien passé. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Or cette fameuse bagarre ne se produisit pas. Une sorte de crapuleux délire empêchait toute discorde. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    • Ce relaps ayant été aperçu par ses coreligionnaires dans la procession de la Fête-Dieu, fut pris à partie par eux. Il s'ensuivit une violente bagarre. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La misère, quoi qu’on en pense, n'incite pas au crime : elle engendre tout au plus […] d'aigres et soudaines criailleries, aboutissant parfois à un simulacre de bagarre que l'ombre du premier flic venu suffit à réprimer. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • Différence [3] entre bagarre et embarras : ces deux mots expriment la même chose au propre, seulement bagarre est un embarras qui suppose les cris et les querelles.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bagarrer
Indicatif Présent je me bagarre
il/elle/on se bagarre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je me bagarre
qu’il/elle/on se bagarre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bagarre-toi

bagarre /ba.ɡaʁ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bagarrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bagarrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bagarrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bagarrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bagarrer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]