baluchon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de balle (ballot), avec le suffixe formateur de mots familiers (à valeur péjorative) -uche auquel s’ajoute le suffixe diminutif -on.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
baluchon baluchons
/ba.ly.ʃɔ̃/

baluchon /ba.ly.ʃɔ̃/ masculin

  1. (Vieilli) Petit paquet de hardes que l’on porte le plus souvent à la main.
  2. Équipement de voyage composé d'un sac, souvent en toile, attaché au bout d'un bâton ; ce bâton étant posé sur l’épaule et le sac pendant à l’arrière.
    • […]; puis le vingt-cinq au soir, son sac d’outils en bandoulière et son baluchon sur l’épaule, il fit au bistro et à ses clients des adieux ironiques et rien moins que polis : […] (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Lorsque dans les frimas de ce 1er  mars 1856, le jeune Zéphyrin Rémy Camélinat quitte son bourg natal de Mailly-la-Ville, il a, pour tout bagage, un petit baluchon. (Rosa Moussaoui, Zéphyrin Camélinat (1840-1932) Un long chemin, 
de la commune au communisme, dans L'Humanité, 7 septembre 2011)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • De nos jours, utilisé surtout dans les expressions faire son baluchon (partir, quitter un endroit) ou, à l’inverse, poser son baluchon (s’établir quelque part, arrêter d’errer).
  • Il avait pris un soir son baluchon pour aller habiter chez une copine. Où précisément ? Peut-être du côté d’Élan ou de Villers-le-Tilleul. Il n'en savait fichtre rien. (Bernard Totot , Le mystère du troisième pied, Editions Le Manuscrit, 2012, p.109)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]