barrique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xve siècle) De l’occitan barrica encore attesté comme mot aquitain en 1549 → voir barre et -ique : « objet fermé ou consolidé avec une ou plusieurs barres ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
barrique barriques
/ba.ʁik/

barrique /ba.ʁik/ féminin

  1. Tonneau, fût ou foudre de bois, normalement en chêne servant spécialement à la conservation ou au transport des liquides et d’une contenance variable suivant les régions : environ 225 litres pour le type bordelais, ou 228 litres pour le type bourguignon [1].
    • Les picots sont des biberons qui vous pompent des barriques et revendent le contenu à des bistros. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Mettre du vin, de l’eau-de-vie en barrique.
    • Une barrique pleine d’eau, de vin, etc.
    • Barrique de vin, d’eau-de-vie, d’huile, barrique pleine de vin, etc.
    1. Tonneau contenant d’autres corps que des liquides, caque [1].
      • Barrique de sucre, de morue, de choux.
    2. (Par hyperbole) Personne très grosse [2].
      • Gros comme une barrique, très corpulent.
  2. (Pêche) (Désuet) Nasse conique pour les lamproies [2].

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]