beißen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Allemand[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du haut allemand beiszen, moyen allemand bîჳen, bas-allemand pîჳan, gotique 𐌱𐌴𐌹𐍄𐌰𐌽 beitan, du sanskrit bhid, « séparer, rompre, perforer ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich beiße
2e du sing. du beißt
3e du sing. er beißt
Prétérit 1re du sing. ich biß
Subjonctif II 1re du sing. ich biße
Impératif 2e du sing. beiß(e)
2e du plur. beißt
Participe passé gebissen
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

beißen /ˈbɑːɪ.sən/ transitif

  1. Mordre.
    • Die Überfallene setzte sich zur Wehr, biß und kratzte.
      L’animal agressé se mit en position de défense, mordit et griffa.
    • Eine Schlange hat ihn gebissen.
      Un serpent l’a mordu.
    • Der Hund hat ihm ins Bein gebissen.
      Le chien lui a mordu la jambe.
    • In einen Apfel beißen.
      Croquer une pomme.
    • Ich habe mir aus Versehen auf die Zunge gebissen.
      Je me suis mordu la langue par inadverdance.
    • Sich (datif) die Unterlippe blutig beißen.
      Se mordre la lèvre inférieure jusqu’au sang.
    • Das gefangene Tier beißt sich (datif) an dem Eisengitter die Zähne stumpf.
      L’animal prisonnier mord avec ses dents usées la grille en fer.
    • Der Hund biß wütend um sich.
      Le chien mordait tout et n’importe quoi (litt. : en ravageant autour de lui).
    • (Figuré) Komm ruhig näher, ich beiße nicht ! : approche, je ne vais pas te manger ! (litt. : mordre)
    • (Pêche) Heute beißen die Fische nicht.
      Aujourd’hui, ça ne mord pas.
  2. Piquer.
    • Ein Floh, eine Wanze hat mich gebissen.
      Une puce, une punaise m’a piqué (mordu).
    • Der Frost beißt.
      Le froid intense brûle.
    • Der Rettich, Essig, Pfeffer beißt auf der Zunge.
      Le radis, le vinaigre, le poivre piquent la langue.
    • Der Rauch, die Seife beißt mir (mich) in die (den) Augen.
      La fumée, le savon me pique les yeux.
    • Beißender Geruch, Schmerz ; beißende Kälte.
      Une odeur, une douleur piquante, un froid piquant.
    • (Figuré) Eine beißende Ironie, Satire : une ironie, une satyre piquante.
    • (Figuré) Ein beißender Spott, Hohn : une moquerie salée.
    • (Figuré) Eine beißende Kritik : une critique acerbe.
  3. (Œnologie) Goûter le vin.
    • Du sagst es und wer zu tief ins Gras schaut, hat zu lange Wein gebissen.
  4. (Figuré) Nichts zu beißen und zu brechen haben : ne rien avoir à se mettre sous la dent.
    • Es war nichts zu beißen da.
      il n’y avait rien à se mettre sous la dent.
  5. (Figuré) Er muß in den sauren Apfel beißen : il est contraint de le faire.
  6. (Figuré) Bei jm auf Granit beißen : rencontrer une forte résistance de la part de qqn.
  7. Jurer
    • Die Farben beißen sich.
      Les couleurs jurent.
  8. Taquiner, charrier.
    • Beiß mich bloß nicht!
      Arrête de me charrier !

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Sich (datif) auf die Lippen beißen : se retenir de rire, contenir un fou-rire (Attention : cette expression se traduit littéralement par : se mordre les lèvres, qui a un sens totalement différent en français…).
  • Da beißt sich die Katze, Schlange in den Schwanz : c’est un cercle vicieux (litt. : là, c’est le chat, le serpent qui se mord la queue).
  • (Familier) Er mußte ins Gras beißen : il est mort (litt. : il devait mordre l’herbe).
  • (Familier) Vom wilden Affen gebissen sein : perdre la raison (litt. : avoir été mordu par des singes sauvages).
  • (Familier) Den Letzten beißen die Hunde : c’est le dernier qui s’y colle.
  • (Proverbial) Hunde, die bellen, beißen nicht : chien qui aboie ne mord pas.

Références[modifier | modifier le wikitexte]