bellum

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Archaïquement duellum, que certains [1] rapprochent de duo et bis, en ce qui concerne l’évolution vers /b/, soit, proprement, un « duel » ; mot que Bréal et Bailly [2] considèrent comme d’origine inconnue.
Une étude récente [3], fondée sur les relations phraséologiques, encore parfois perceptibles à date historique, entre ce mot et la famille de bonus (« bon »), ouvre la voie à une hypothèse étymologique : à côté de *duen- « bon, brave » qui donne bonus, le diminutif *dueno-l- aurait signifié « assez bon, assez brave », avec deux évolutions sémantiques divergentes, une orientation restrictive : « relativement bon » soit « bon sous des points de vue limités », qui donne bellus (« beau ») de sens diminutif ; et une orientation intensifiante : « vraiment bon » qui donne, au neutre substantivé, le sens de « actions vraiment braves », d’où bellum.

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif bellum bella
Vocatif bellum bella
Accusatif bellum bella
Génitif bellī bellōrum
Datif bellō bellīs
Ablatif bellō bellīs
Sarcofago dio portonaccio, 13.JPG

bellum /ˈbeː.lum/ neutre

  1. (Militaire) Guerre, combat, bataille.
    • bellum gerere. (→ voir belligero)
      faire la guerre.
    • bellum conflare.
      provoquer la guerre.
    • bellum ducere (trahere).
      faire traîner la guerre en longueur.
    • bellum denuntiare (indicere).
      déclarer la guerre.
    • bellum instruere (parare, comparare, apparare).
      faire des préparatifs de guerre.
    • bellum profligare (absistere).
      terminer la guerre, cesser les hostilités.
    • bellum repulsum.
      guerre défensive.
    • in bello (ou belli).
      à la guerre, en temps de guerre.
    • vel belli vel domi - belli domique, bello domique.
      soit en paix, soit en guerre - en paix et en guerre.
    • bellum indico ventri. Horace.
      je déclare la guerre à mon ventre, je me mets à la diète.
    • milvo est bellum quasi naturale cum corvo. Cicéron
      il y a entre le milan et le corbeau une sorte d'inimitié naturelle.
  2. (Religion) La Guerre divinisée → voir Bellona.
    • sunt geminæ Belli portæ. Virg. En. 7, 607
      il existe deux portes de la Guerre (= de Janus).
  3. (Au pluriel) armées → voir exercitum.
    • permanet Aonius Nereus violentus in undis, bellaque non transfert. (Ovide. M. 12, 24)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Expressions[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • bellum sur Wikipédia (en latin) Article sur Wikipédia

Références[modifier]