bien-pensant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De bien et pensant.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin bien-pensant
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃/
bien-pensants
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃/
Féminin bien-pensante
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃t/
bien-pensantes
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃t/

bien-pensant

  1. Qui pense correctement.
    • Le but de notre école est de former des têtes bien-pensantes.
  2. Conformiste, qui pense selon les dogmes en vigueur.
    • L'ascenseur social est une invention des tronches bien-pensantes. (blog)
  3. Bigot, vertueux, qui pense selon les dogmes religieux en vigueur.
    • Les associations bien-pensantes abattent une chape de plomb sur le porno-chic publicitaire.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin bien-pensant
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃/
bien-pensants
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃/
Féminin bien-pensante
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃t/
bien-pensantes
/bjɛ̃.pɑ̃.sɑ̃t/

bien-pensant

  1. Conformiste, personne qui pense conformément à un système traditionnel de caractère religieux, social ou politique.
  2. (Par extension) Bigot.
    • Or, Waldeck-Rousseau, (…) grand bourgeois libéral et magnifique de la meilleure espèce parlementaire, ne pouvait guère passer pour un démagogue, un chambardeur, aux yeux des Bien-Pensants. (Bernanos, La Grande peur des Bien-Pensants, 1931, p. 357)