bienfait

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir bien et faire

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bienfait bienfaits
/bjɛ̃.fɛ/

bienfait /bjɛ̃.fɛ/ masculin

  1. Bien qu’on fait à quelqu’un, service, bon office que l’on rend, grâce, faveur que l’on accorde.
    • Ajouter au prix d’un bienfait par la manière dont on l’accorde.
    • Il en a reçu mille bienfaits.
    • Est-ce donc là le prix de mes bienfaits ?
    • On oublie plutôt les bienfaits que les injures.
    • Il y a des gens qui oublient également les injures et les bienfaits.
    • […] ; un corbeau déjà dressé et comment (il buvait du vin), avait jugé bon néanmoins de renoncer aux bienfaits de la civilisation et de reprendre la clé des bois ; […]. (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] des observateurs, […] signalent chez les campagnards du Lot comme une tare tout à fait caractéristique un individualisme outrancier, féroce, têtu, rétrograde qui leur a laissé ignorer jusqu’à ce jour les bienfaits de la solidarité, de l'entr’aide et même, dans bien des cas, de l’assurance et du remembrement. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • J’avoue que devant les bienfaits je n’ai pas le courage de compter les griefs. (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch -1851)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Un bienfait n’est jamais perdu, (Proverbial) Une bonne action a sa récompense tôt ou tard.
  • Les bienfaits de la science, d’une institution, etc., Le bien, l’utilité, les avantages qu’elle procure.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]