bienfait

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir bien et faire

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bienfait bienfaits
/bjɛ̃.fɛ/

bienfait /bjɛ̃.fɛ/ masculin

  1. Bien qu’on fait à quelqu’un, service, bon office que l’on rend, grâce, faveur que l’on accorde.
    • Ajouter au prix d’un bienfait par la manière dont on l’accorde.
    • Il en a reçu mille bienfaits.
    • Est-ce donc là le prix de mes bienfaits ?
    • On oublie plutôt les bienfaits que les injures.
    • Il y a des gens qui oublient également les injures et les bienfaits.
    • […] ; un corbeau déjà dressé et comment (il buvait du vin), avait jugé bon néanmoins de renoncer aux bienfaits de la civilisation et de reprendre la clé des bois ; […]. (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] des observateurs, […] signalent chez les campagnards du Lot comme une tare tout à fait caractéristique un individualisme outrancier, féroce, têtu, rétrograde qui leur a laissé ignorer jusqu’à ce jour les bienfaits de la solidarité, de l'entr’aide et même, dans bien des cas, de l’assurance et du remembrement. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • J’avoue que devant les bienfaits je n’ai pas le courage de compter les griefs. (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch -1851)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Un bienfait n’est jamais perdu, (Proverbial) Une bonne action a sa récompense tôt ou tard.
  • Les bienfaits de la science, d’une institution, etc., Le bien, l’utilité, les avantages qu’elle procure.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]