bilieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin biliosus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin bilieux
/bi.ljø/
bilieux
/bi.ljø/
Féminin bilieuse
/bi.ljøz/
bilieuses
/bi.ljøz/

bilieux

  1. (Médecine) Qui abonde en bile ; qui a rapport à la bile ou qui en résulte.
    • […]; il n'est de sottises que ces niais ne débitassent, de grossièretés enveloppées de fadeurs qu'ils n'osassent laisser tomber, et l'arrogance mielleuse de ces bas de plafond ne contribuait pas peu à entretenir ma bilieuse tristesse. (Octave Uzanne, Paul Avril & Adolphe Alphonse Géry-Bichard, Les surprises du cœur, p.78, E. Rouveyre, 1881)
    • Tempérament bilieux.
    • Une personne bilieuse.
    • Affection bilieuse.
  2. Qui a la couleur de la bile.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin bilieux
/bi.ljø/
bilieux
/bi.ljø/
Féminin bilieuse
/bi.ljøz/
bilieuses
/bi.ljøz/

bilieux

  1. (Substantif de l’adjectif) Personne qui sécrète beaucoup de bile.
    • Un gros concierge, un secrétaire rose, nous acclament avec la joie d'un poitrinaire devenu cent kilos, d'un bilieux devenu poupin. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Figuré) Personne qui a le tempérament bilieux.
    • Au lieu d’écrire des Syllabus qui ne peuvent réjouir que des bilieux, chagrineux, chassieux, ces deux chefs de mon Église distribueraient leurs faveurs à celles et à ceux qui sauraient le mieux m’adorer... (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis - 1890)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]