bisaïeul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Besaiol est attesté au XIIIe siècle.
Le mot se compose du préfixe latin bi- « deux fois » et du mot aïeul.
Aïeul : Du latin avus « grand-père » à rapprocher au gothique avô, « grand-mère » et à l'ancien nordique afi « grand-père » ; donne en latin populaire le diminutif aviolus dont l'accusatif aviolum donne aiol (XIIIe siècle) qui aboutit à aïeul (XVIe siècle).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin bisaïeul
/bi.za.jœl/
bisaïeuls
ou bisaïeux
/bi.za.jœl/
ou /bi.za.jø/
Féminin bisaïeule
/bi.za.jœl/
bisaïeules
/bi.za.jœl/

bisaïeul /bi.za.jœl/ masculin

  1. Arrière-grand-père (au masculin), arrière-grand-mère (au féminin) du côté paternel ou maternel.
    • Mon père, mon aïeul, mon bisaïeul, mon trisaïeul, mon quadrisaïeul, mon quinquisaïeul ont toujours mangé, comme les rats, à la table d'autrui. (Plaute, [http://www.roma-quadrata.com/Plautepersa.html Le Persan, scène III)
    • Appius Claudius Cécus qui fit venir à Rome les eaux Claudia. Ce fut en 771 ; mais ce censeur ne fut, ni le bisaïeul, ni même le trisaïeul, mais bien le quinquisaïeul d’Appius, si l'on me passe l'expression. (Œuvres complètes de Cicéron, commentaire de Philip Aimé de Golbéry, en page 428, Panckoucke, 1833)
    • Une partie de cette grande fortune fut dépensée à la cour de France par l’aïeul et le bisaïeul du comte Charles; son père en dissipa le reste, et ne lui laissa que des terres grevées d’obligations et d’hypothèques ; […]. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • En outre, comme il ne se faisait plus de testaments, il n’y avait plus d’héritages, et les générations nouvelles ne possédaient rien en propre : tous les biens appartenaient de droit aux bisaïeuls et aux trisaïeuls, qui ne pouvaient en jouir. (Charles Deulin, Le Poirier de Misère)
    • Les vénérables personnages de la tapisserie gothique, remuée par le vent, se saluèrent l'un l'autre, et mon bisaïeul entra dans la chambre, — mon bisaïeul mort il y aura bientôt quatre-vingts ans! (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]