bleuir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de bleu avec la désinence -ir des verbes du deuxième groupe.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

bleuir /blø.iʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Rendre bleu.
    • Bleuir de l’acier en le chauffant.
    • Le froid bleuit les mains.
    • Il étalait un coup de poing qui lui bleuissait la joue, tout gonflé de la joie d’être remarqué. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  2. (Intransitif) Devenir bleu.
    • Certaines substances bleuissent à l’air.
    • La peau bleuit au froid.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]