boisseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Boisseau

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français boissel diminutif de boisse (« mesure de blé dont le boisseau est le sixième »), lui-même du gaulois *bostia (« creux de main ») apparenté au breton boz (« paume »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
boisseau boisseaux
/bwa.so/

boisseau /bwa.so/ masculin

  1. (Métrologie) Ancienne mesure de capacité pour les matières sèches, sa contenance variable selon les régions est d'environ 13 litres.
  2. (Par extension) Récipient pour faire cette mesure.
  3. (Par extension) Ce que peut contenir ce récipient.
    • Le boisseau était plus fort dans telle province que dans telle autre.
  4. (Par analogie) (Arts) Tout appareil cylindrique qui rappelle la forme de cette mesure.
    1. (En particulier) Dispositif pour masquer la lumière d’une lampe allumée
      • Le secret serait tenu sous le boisseau jusqu’au verdict final du pape. (Romain Sardou, Pardonnez nos offenses, p. 113)
  5. Ancienne mesure agraire.
  6. (Par extension) Nom donné à divers objets cylindriques et creux.
    • Un boisseau de cheminée en brique.

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Mettre la lampe, la lumière sous le boisseau : (Proverbial) (Figuré) (Religion) ( d’après l’Évangile de St Matthieu, V, 15) : « limiter la puissance de l’esprit par la mesure, la compréhension humaines » - et par extension en politique : « cacher au peuple les vérités qu’il ne doit pas connaitre. »

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]