bonbonne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1845) Bescherelle écrit bonbonne, (1866) Larousse préfère bombonne. Ce dernier se référait à l’occitan boumbouno (« dame jeanne ») lui-même du français bombe[1]. (1965) Quillet note : « La forme bombonne plus conforme à l'étymologie est cependant peu usitée ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bonbonne bonbonnes
/bɔ̃.bɔn/

bonbonne /bɔ̃.bɔn/ féminin

  1. Sorte de grand récipient pour les liquides, les gaz.
    • Une bonbonne d'eau.
    • Selon les premières informations, c'est apparemment lors du changement d'une bombonne de gaz que l'explosion s'est produite, soufflant la toiture et crevant la façade de la maison située au 20 de la rue de Bomerée, à Montignies-le-Tilleul. (Une explosion souffle une maison de Montignies-le-Tilleul, lalibre.be, 18 aout 2012)
  2. (Argot) Emballage contenant une substance illicite, généralement de la drogue, destiné à être transporté dans l’appareil digestif.
    • Au fait t’as fait quoi de la troisième bonbonne. (Engrenages, Saison 1, Épisode 3, 2005)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
La règle veut qu’il y ait un m devant m, p et b. Exceptions : bonbonne, néanmoins, panpan, panmixie, pinpin et perlimpinpin ; les dérivés de bon, de main : bonbon, bonbonnière, embonpoint, mainmise, mainmorte ; des mots étrangers et leurs dérivés comme Istanbul, Istanbuliote.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (bonbonne)