bordel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) De l’ancien français bordel (« cabane »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bordel bordels
/bɔʁ.dɛl/

bordel /bɔʁ.dɛl/ masculin

  1. (Populaire) (Sexualité) Établissement où se pratique la prostitution.
    • Il paroît qu’alors chaque bordel, étoit régi immédiatement par une hôtesse, (Maquerelle Abbesse,) ou par un débauché affilié en titre, avec une fille de joie, qu’on appeloit hourier du mot allemand hour, qui signifie débauché ; hourière femme débauchée […] (Adrien Alexandre Marie Hoverlant de Beauwelaere, Essai chronologique pour servir à l’histoire de Tournay, volume 14, 1806, page 102)
    • Ne demandez jamais à une tragédienne où elle a passé ses années de bordel. Renseignez-vous auprès de ses amies. (Pierre Louÿs, Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation, 1926)
    • Le bordel militaire de campagne ou réservé à la clientèle militaire existe dans les colonies, mais n’a pas droit de cité en France métropolitaine, où il demeure un commerce privé. (Jean-Yves Le Naour, Misères et tourments de la chair durant la Grande Guerre : Les mœurs sexuelles des Français, 1914–1918, Aubier, 2002, page 201)
    • Monsieur l’curé a une fontaine
      Au bord d’elle, il va s’asseoir.
      Au bord d’el– papa
      Au bord d’el– maman
      Au bord d’elle il va s’asseoir.
      (Le Vieux Curé de Paris, chanson)
  2. (Figuré) (Vulgaire) (Populaire) Situation chaotique, grand désordre.
    • On dit qu’un pays est le bordel au simple quand des bandits de grand chemin se partagent le pays, comme au Liberia. (Claude Caitucoli, Écriture romanesque et morale langagière, dans Morales langagières : Autour de propositions de recherche de Bernard Gardin, Universités de Rouen & du Havre, 2009, page 190)
    • Quel bordel ici ! Range-moi tout ça immédiatement…

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Maison de prostitution (1)

→ voir maison close

Désordre (2)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Interjection[modifier | modifier le wikitexte]

bordel /bɔʁ.dɛl/ invariable

  1. (Vulgaire) Interjection qui exprime la colère, le dépit, l'exaspération, etc.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) De borde (« planche, poutre ») avec le suffixe -el.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bordel /Prononciation ?/ masculin

  1. Cabane.
  2. (Sexualité) Bordel.
    • faire bordel de, prostituer.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (bordel)

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) De borda, formation parallèle à l'ancien français.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bordel masculin

  1. Bordel, lieu de prostitution.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français bordel.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bordel /Prononciation ?/ neutre

  1. (Sexualité) Bordel, lupanar, maison close.

Portugais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français bordel.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bordel /Prononciation ?/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. (Sexualité) Bordel, lupanar, maison close.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Slovaque[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français bordel.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif bordel bordely
Génitif bordelu bordelov
Datif bordelu bordelom
Accusatif bordel bordely
Locatif bordeli bordeloch
Instrumental bordelom bordelmi

bordel /Prononciation ?/ masculin inanimé

  1. (Sexualité) Bordel (lieu de prostitution).
  2. (Vulgaire) Bordel (désordre), foutoir, merdier.

Slovène[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français bordel.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Duel Pluriel
Nominatif bordel bordela bordeli
Accusatif bordel bordela bordele
Génitif bordela bordelov bordelov
Datif bordelu bordeloma bordelom
Instrumental bordelom bordeloma bordeli
Locatif bordelu bordelih bordelih

bordel /Prononciation ?/ masculin inanimé

  1. (Sexualité) Bordel, lupanar.

Tchèque[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français bordel.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif bordel bordely
Vocatif bordele bordely
Accusatif bordel bordely
Génitif bordelu bordelů
Locatif bordelu bordelech
Datif bordelu bordelům
Instrumental bordelem bordely

bordel /Prononciation ?/ masculin

  1. (Sexualité) Lupanar.
  2. Fatras, chaos.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]