bossage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du substantif bosse et du suffixe -age indiquant un état.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Bossage.
Bossages en pointe de diamant sur une surface verticale.
Bossage d'appui de pont
Singulier Pluriel
bossage bossages
/bɔ.saʒ/

bossage /bɔ.saʒ/ masculin

  1. (Architecture) Saillie laissée volontairement à la surface d’un ouvrage de pierre ou de bois, soit comme ornement, soit en vue de réaliser une sculpture.
    • Or, cette surélévation est construite en pierres avec bossages, les créneaux sont plus espacés, l’appareil beaucoup plus soigné que dans la partie inférieure […]. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Laisser un bossage dans un tympan pour y tailler des armoiries, pour y sculpter des bas-reliefs.
  2. (Architecture) Partie saillante d’une pile ou d’un tablier de pont sur laquelle vient s’appuyer l’appareil d'appui.
  3. Sur une charpente, un bossage est une saillie créée volontairement à la surface d'une pièce de bois par formation et adjonction d'une fourrure en acier précédant l'usinage aux alentours de cette zone.
  4. (mécanique) Saillie prévue dans la masse, ou rapportée, sur une surface mécanique, pour en faciliter la rectification et préparer les portées de pièces ou de tête de vis ou écrous.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Mur à bossages, porte à bossages, colonne à bossages : (Architecture) Mur, porte, colonne ornés de bossages.
  • Bossage en tête de diamant : (Architecture) Celui dont le parement a quatre glacis terminés par un point ou une arête.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]