bouffée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir bouffer

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bouffée bouffées
/bu.fe/

bouffée /bu.fe/ féminin

  1. Souffle de l’haleine.
    • Envoyer des bouffées de vin.
    • Il nous empoisonnait par des bouffées d’ail.
    • Il fumait auprès de nous et nous envoyait des bouffées de tabac.
  2. (En particulier) Quantité de fumée de tabac ou d'autre substance que l'on inspire en une fois.
    • Eh bien ? dit laconiquement le premier chasseur, entre deux bouffées de tabac. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • De mon cigare il ne me restait plus qu’un bout entre les lèvres, et, après en avoir aspiré les dernières bouffées, je le jette par-dessus le bord. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.3)
    • La dernière cigarette nous la fumions ensemble, en copains, une bouffée pour lui, une « taffe » pour moi.. (Driss Chraïbi, La Civilisation, ma Mère !…, « Avoir », Chapitre 5, Folio, 1972)
    • Tyler présenta le briquet au gamin, qui amena sa cigarette au contact de la flamme. « Gracias, Mister », dit le garçon après avoir tiré sa première bouffée. (Rolf Lappert, Le chant des perdants, p.81, L'Âge d'Homme, 2001)
  3. Souffle de vent ou courant de vapeur qui arrive brusquement et qui dure peu.
    • Une bouffée de vent.
    • Une bouffée de fumée.
    • Il vient de temps en temps des bouffées de chaleur.
  4. (Figuré) Accès subit et passager, en parlant de la fièvre, des passions, etc.
    • Une bouffée de fièvre.
    • Ce n’est qu’une bouffée d’humeur, de colère.
    • Ses bouffées d’orgueil sont très ridicules.
    • Comme il allait sortir de la galerie, Louis XIII, tout à coup, tressaillit, redressa la tête, et se porta vivement vers l'une des fenêtres ouvertes : de la cour, une bouffée de bruits joyeux venait de monter jusqu'à lui. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

  • Ne faire une chose, ne s’y adonner que par bouffées, (Figuré) (Familier) Ne la faire, ne s’y adonner que par intervalles et par boutades.
Il ne s’adonne au travail que par bouffées.

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bouffer
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
bouffée

bouffée /bu.fe/

  1. Participe passé féminin singulier du verbe bouffer.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]