bouge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : bougé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin bulga (« sac de cuir ») plus avant, du gaulois → voir bogue et budget. On peut faire remonter l'origine à l’indo-européen *bhel ayant le sens général de rondeur, d'enflure.
Le sens étymologique de petite sac, bourse, s'est perdu au XVIII ème siècle, n'est resté que le sens de petite pièce ronde, puis de petite chambre pour les domestique.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bouge bouges
/buʒ/

bouge /buʒ/ masculin et féminin identiques

  1. (Marine) (Désuet) Qualifiait un bois courbé. [2]
    • Bois bouge.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bouge bouges
/buʒ/

bouge /buʒ/ masculin

  1. Logement obscur et malpropre. [1]
    • Elle posa sa lampe sur un coffre, et Phœbus, en habitué de la maison, ouvrit une porte qui donnait sur un bouge obscur. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Il ne me faut tant de cérémonies ; Je suis content de mon bouge, et les dieux Dans mon taudis m’ont fait un sort tranquille. (Voltaire, La Bastille)
  2. (Par extension) (Familier) Café, cabaret, établissement sordide, sale, mal fréquenté.
    • Que je boive à fond
      l'eau de toutes les fon-
      taines Wallace

      Si dès aujourd'hui
      tu n'es pas séduit
      par la grâce

      De cette jolie fée
      qui d'un bouge a fait
      un palace.
      (George Brassens, Le bistrot)
    • Enfin on le déterra avec son ami, dans un bouge indescriptible, et parfaitement ivre, l’autre aussi. (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
    • Mais alors une troupe de gens se rua avec vacarme des bouges du voisinage. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Sérieuse et triste comme toujours, enveloppée dans sa résignation et dans son rêve, elle dansait, pour ces hommes dont elle serait la proie dès la fermeture du bouge. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • J'ai goûté, dans tel bouge d'Égine ou de Phalère, à des nourritures si fraîches qu'elles demeuraient divinement propres, en dépit des doigts sales du garçon de taverne, si modiques, mais si suffisantes, qu'elles semblaient contenir sous la forme la plus résumée possible quelque essence d'immortalité. (Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien, 1951)
    • Qu'a-t-il été faire, un soir, […], en ce bouge à marins ? […] Quelle démission de sa fierté a pu le conduire en cette rue infâme, le jeter dans un lit mercenaire ? La fille avachie, hâtive, soucieuse d'autre clients. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  3. (Vieilli) Petit cabinet de décharge. [1]
    • Une chambre avec un bouge.
  4. (Lorraine) Cuve de vinification. [3]
    • Si le plancher de la bougerie est assez élevé, on place ces cylindres au-dessus des cuves ou bouges , et alors le raisin écrasé tombe immédiatement dans les bouges; […]. (M.-L. de Valcourt, Manière de faire le vin, dans Annales de l'agriculture française, 1839, p.138)
  5. (Marine) (Vieilli) (Désuet) Convexité. [2]
  6. (Marine) (Vieilli) Courbure transversale du pont d’un bateau. [1]
  7. (Charronnage) (Vieilli) (Désuet) Partie la plus élevée du moyeu. [2]
  8. (Tonnellerie) (Vieilli) Partie la plus bombée d'une futaille. [2]
    • En termes de tonnellerie, on appelle […] bouge, le renflement que présente le tonneau dans son milieu. (Antoine Dominique Eysséric et Joseph Casimir Pascal, Géométrie, Delagrave, 1880, p. 257)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Cuve lorraine :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bouger
Indicatif Présent je bouge
il/elle/on bouge
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bouge
qu’il/elle/on bouge
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bouge

bouge /buʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bouger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bouger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bouger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bouger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bouger.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin bulga (« sac de cuir »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bouge /Prononciation ?/ féminin

  1. Sac, sacoche.
  2. (Au pluriel) Chausses.
  3. Lit d’un fleuve.
  4. Étable.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bouge /Prononciation ?/ masculin

  1. Cuisine, salle à manger.
  2. Creux.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]


Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (bouge)