bouillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Bouillon

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin bullīre (bouillir), de bulla (bulle).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bouillon bouillons
/bu.jɔ̃/

bouillon /bu.jɔ̃/ masculin

  1. (Propre) Bulles qui se forment à la surface d’un liquide lorsqu’il bout.
    • Il ne faut que deux ou trois bouillons car il ne faut pas le faire cuire longtemps.
  2. Eau dans laquelle on fait bouillir de la viande, des légumes, ou des herbes médicinales, pour servir de nourriture ou de remède.
    • Un bouillon de légumes, de viande, d'herbes.
    • La poussière de craie donnait soif et cet automne était chaud. Je me souviens d'avoir bu un jour peut-être dix quarts de bouillon brûlant pris à la cuisine roulante. Les hommes avaient soif et refusaient le bouillon ; mais ils finirent par suivre mon exemple. (Alain, Souvenirs de guerre, p.111, Hartmann, 1937)
    • J'habitais Pétrograd et je déjeunais de coutume à la table de « Conseil des commissaires du peuple de la Commune du Nord », où l'on nous offrait de délicieux bouillons au cheval faisandé. (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)
  3. (Par analogie) (Jardinage) (Vieilli) Liquide fertilisant obtenu par putréfaction de débris végétaux dans l'eau.
    • La plupart des observations précédentes s'appliquent à l'emploi des bouillons, que le jardiniers obtiennent en faisant macérer dans l’eau des fumiers ou des débris végétaux divers. (O. Bussard, Cultures légumières, 1943)
  4. Ondes que forme un liquide, lorsqu’il est agité, lorsqu’il tombe ou jaillit.
    • L’eau sort à gros bouillons de cette source. Une fontaine qui jette de gros bouillons.
  5. (Par hyperbole) Sang qui sort abondamment d’une blessure ou par la bouche.
    • Le sang sortait à gros bouillons de sa plaie.
  6. (Vieilli) Restaurant où l'on servait surtout du bouillon de bœuf.
    • Les établissements de bouillon, fondés par des bouchers dans le but d'utiliser les restes de leur étal, sont aussi très recherchés d'une partie du public. D'abord, on peut y entrer pour prendre un simple bouillon (20 centimes), ou un potage, lorsqu'on n'a pas besoin d'autre chose [...] Cet avantage de pouvoir prendre un bouillon en attendant l'heure du dîner servi plus loin est fort inappréciable ; on déjeune ou on dîne aussi très confortablement, de viande de boucherie et de légumes surtout, dans ces sortes d'établissement qu'on rencontre aujourd'hui dans tous les quartiers. (Adolphe Bitard, Guide pratique dans Paris pendant l'Exposition, 1878)
  7. (Vieilli) (Par extension) Restaurant bon marché.
    • Depuis que son garçon était parti, celui-ci déjeunait dans un bouillon proche du bureau, ou emportait sa ratatouille dans une petite gamelle et mangeait parmi la poussière des cartons; […]. (Marcel Martinet; La maison à l'abri -1919)
    • Entre ce bouillon à prix fixe et l'entrée des Folies, s'incrustait un établissement dénommé le Moulin de la Gaîté. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
  8. (Textile) Gros plis ronds qu’on fait à quelques étoffes pour la parure et l’ornement, soit dans les vêtements, soit dans les meubles.
    • Du taffetas renoué à gros bouillons.
  9. Exemplaire non vendu d’une publication, livre, journal.
    • Je sus que cette feuille tirait à trois cents, avec soixante abonnés et pas un bouillon. (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
    • C'est beau, c'est généreux, c'est grand, c'est magnifique !
      Et, dans les positions les plus pornographiques,
      Je leur rends les honneurs à fesses rabattues
      Sur des tas de bouillons, des paquets d'invendus.
      (Georges Brassens, Le Bulletin de santé, in Supplique pour être enterré à la plage de Sète, 1966)
  10. (Technique) Bulle d’air qui se trouve engagée dans le verre ou dans un métal pendant qu’il est en fusion.
  11. (Technique) Évaporation de l'eau salée, dans un appareil de chauffage, pour en précipiter le sel.
  12. (Médecine) (vétérinaire) Excroissance charnue qui se forme à coté ou dans une plaie.
  13. (Pêche) Banc de poissons très serrés (généralement hareng ou sardine), qui provoque comme un bouillonnement en surface.

bouillons /bu.jɔ̃/ masculin pluriel (Au pluriel)

  1. (Imprimerie) Ensemble des exemplaires invendus d’une publication, livre, journal.
    • Demain, il faudra passer les bouillons au pilon.
  2. (Figuré) (Vieilli) Ardeur, impétuosité, premiers transports.
    • Dans les premiers bouillons de sa colère.
    • Le jeune homme, inquiet, ardent, plein de courage,
      À peine se sentit des bouillons d’un tel âge,
      Qu'il soupira pour ce plaisir.

      (Jean de La Fontaine, L’Horoscope)
    • Aux premiers mots proférés dans cet étrange débat, j'ai ressenti les bouillons du patriotisme jusqu'au plus violent emportement. (Mirabeau, Sur le drapeau tricolore - Assemblée constituante du 21 octobre 1790)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bouillon (pluriel: - )

  1. Bouillon.

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bouillon masculin

  1. Bouillon.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bouillon masculin

  1. Bouillon.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • Pays-Bas : écouter « bouillon »