bourdonnement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1545) → voir bourdonner et -ment.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bourdonnement bourdonnements
/buʁ.dɔn.mɑ̃/

bourdonnement /buʁ.dɔn.mɑ̃/ masculin

  1. (Zoologie) Son d’une vibration rapide émis par certains types d’insectes comme l’abeille et la guêpe —ainsi que quelques petits oiseaux— quand ils volent.
    • Le bourdonnement des abeilles. - Le bourdonnement des colibris.
  2. (Figuré) Murmure sourd et confus d’un grand nombre de voix.
    • En ce moment les bourdonnements de la foule cessèrent, et le silence devint si profond, que l’on eût entendu la parole d’un enfant. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • L’appareil décrivait, à une vitesse de cinq kilomètres à l’heure, un large cercle, avec un bourdonnement sourd qui aurait complètement dominé la voix claironnante de M. Butteridge, s’il n’avait eu la précaution de se munir d’un mégaphone. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p.30)
  3. Acouphène.
    • Quant les bourdonnements qui lui tintaient aux oreilles cessèrent, il crut entendre des gémissements, des allées et venues dans le salon […]. (, La Femme de trente ans, 1832)
  4. Son produit involontairement par des équipements électriques ou électroniques.
    • À proximité des lignes à haute tension, on peut entendre des bourdonnements caractéristiques.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]